Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

La commission d’enquête du Sénat sur la gestion des conséquences de l’incendie de l’usine Lubrizol lance une consultation en ligne des élus locaux


Mercredi 4 décembre 2019

La commission d’enquête du Sénat sur la gestion des conséquences de l’incendie de l’usine Lubrizol lance aujourd’hui, mercredi 4 décembre 2019, une consultation en ligne des élus locaux sur la thématique des risques industriels.

Aux côtés des services de l’État, les collectivités territoriales ont en effet de nombreuses responsabilités en matière de risques industriels : sensibilisation du public, délivrance des autorisations d’urbanisme, participation à la gestion de crise, assistance et information des citoyens en cas d’accident. Comme l’illustre l’accident de Rouen, les élus locaux, souvent en première ligne lors d’une catastrophe de grande ampleur, ne disposent pas toujours des moyens ni des informations leur permettant de répondre pleinement aux demandes de la population.

Pour Hervé Maurey, président de la commission : "Sur la question des risques industriels, il nous a paru incontournable de recueillir le témoignage des élus locaux. Bien qu’en première ligne lorsqu’une catastrophe bouleverse la vie dans leur territoire, ils sont souvent démunis pour répondre aux inquiétudes des habitants. Cette consultation doit nous permettre d’identifier précisément les difficultés rencontrées par les élus. Nous serons également très à l’écoute de leurs propositions, fortes de leur expérience de terrain".

Le lien vers la consultation en ligne :

https://participation.senat.fr/blog/consultation-des-elus-sur-les-risques-industriels-et-technologiques

La date limite pour participer à la consultation est fixée au 31 décembre 2019.

 

Hervé Maurey (Union Centriste – Eure) est président de la commission d’enquête.

Mme Christine Bonfanti-Dossat (Les Républicains – Lot-et-Garonne) est rapporteur de la commission d’enquête.

Mme Nicole Bonnefoy (Groupe socialiste et républicain – Charente) est rapporteure de la commission d’enquête.


Contact(s) presse :