Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Femmes et ruralités : en finir avec les zones blanches de l’égalité


Jeudi 14 octobre 2021

À la veille du 15 octobre, journée internationale des femmes rurales, la délégation aux droits des femmes du Sénat rend public son rapport intitulé "Femmes et ruralités : en finir avec les zones blanches de l’égalité" et appelle à pleinement intégrer égalité femmes-hommes et égalité territoriale.

Jusqu’à présent, aucune des 181 mesures de l’Agenda rural, qui constitue le socle de la politique gouvernementale en faveur des territoires ruraux, ne mentionne l’égalité femmes-hommes ni aucune problématique spécifique aux femmes.

11 millions de femmes vivent pourtant dans des territoires ruraux en France, dont 4 millions dans les territoires les plus isolés et les moins peuplés. Elles font face à un cumul des inégalités de genre et des inégalités territoriales : déficit de mobilité individuelle comme collective, opportunités professionnelles plus limitées,  emplois souvent précaires, difficultés d’accès aux services publics, renoncement aux soins face à des déserts gynécologiques et médicaux, isolement face aux violences conjugales…

Le rapport de la délégation dresse un large tour d’horizon de ces problématiques. Il se fait également l’écho des nombreuses solutions innovantes, initiatives et réseaux de solidarité qui émergent au niveau local et gagneraient à être dupliquées sur le territoire.

Pour Annick Billon, présidente de la délégation, "l’égalité femmes-hommes ne doit plus être un impensé de l’action publique en faveur des territoires. Nous allons faire vivre ce rapport et ses 70 recommandations dans nos départements respectifs et nous le remettrons aux ministres Élisabeth Moreno et Joël Giraud, afin d’intégrer pleinement les problématiques spécifiques aux femmes au sein de l’Agenda rural."

Le rapport et sa synthèse sont disponibles sur l’Espace presse :

http://www.senat.fr/espace_presse/actualites/202110/femmes_dans_les_territoires_ruraux.html

 

La délégation aux droits des femmes est chargée d'informer le Sénat de la politique suivie par le gouvernement au regard de ses conséquences sur les droits des femmes et sur l'égalité des chances entre les hommes et les femmes, et assure, en ce domaine, le suivi de l'application des lois. Elle peut également être saisie sur un projet ou une proposition de loi.

La délégation est présidée par Annick Billon (Union Centriste – Vendée).

Les rapporteurs sont Jean-Michel Arnaud, Bruno Belin, Nadège Havet, Pierre Médevielle, Marie-Pierre Monier, Guylène Pantel, Raymonde Poncet Monge et Marie-Claude Varaillas.

 #DroitsFemmesSénat

 

 

Contact(s) presse :