Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

"Plan de sortie de flotte" face au Brexit : les sénateurs dénoncent le lâchage des pêcheurs français par le Gouvernement


Lundi 22 novembre 2021

A l’annonce inopinée par les autorités françaises d’un "plan de sortie de flotte" (PSF) - avec indemnisations, en lieu et place des mesures de rétorsion annoncées -, les sénateurs font part de leur consternation et sidération.

En effet, lors de leur audition du 17 juin 2021 au Sénat, Mme Annick Girardin, ministre de la mer, et M. Clément Beaune, secrétaire d'État chargé des affaires européennes, avaient fait valoir la grande fermeté du soutien du Gouvernement aux pêcheurs français, pour que ces derniers puissent continuer à accéder aux eaux britanniques et ainsi poursuivre leur activité.

Six mois plus tard, l’impasse demeure avec le Royaume-Uni, avec une dimension conflictuelle particulièrement aiguë dans le cas de l’île de Jersey. Les Britanniques auraient-ils gagné leur bras de fer avec les autorités françaises ?

Cette indemnisation des professionnels qui n’obtiendraient pas de licence pour pêcher autour de Jersey revient en réalité à accepter une réduction qui ne dit pas son nom du nombre des navires français en activité, alors que la politique commune de la pêche garantit une pêche durable. 40 à 60 millions d’euros suffiront-ils à racheter ce signal désastreux envoyé aux pêcheurs français ?

La commission des Affaires européennes du Sénat et sa commission des Affaires économiques, à laquelle est rattachée le groupe d’études "pêche et produits de la mer", déplorent que les engagements pris par le Gouvernement français n’aient pas été tenus. Ce sont les pêcheurs français qui feront hélas les frais de ce triste renoncement, dont les répercussions ne se limiteront aucunement aux seules zones de pêche anglo-normandes.

 

La commission des affaires économiques est présidée par Mme Sophie Primas (Les Républicains – Yvelines). Le groupe d’études "Pêche et produits de la mer", rattaché à cette commission, est présidé par M. Alain Cadec (Les Républicains – Côtes-d’Armor).

La commission des affaires européennes est présidée par M. Jean-François Rapin (Les Républicains – Pas-de-Calais).

Contact(s) presse :