Allez au contenu, Allez à la navigation

Pêche française aux Kerguelen depuis 1986

9e législature

Question écrite n° 14866 de M. Michel Chauty (Loire-Atlantique - RPR)

publiée dans le JO Sénat du 18/04/1991 - page 796

M. Michel Chauty attire l'attention de M. le ministre délégué à la mer sur la pêche française réalisée entre 1986 et 1990 dans les eaux françaises des îles Kerguelen. En effet, depuis le milieu des années 1980 la pêche industrielle française pratiquant dans les eaux des terres australes et antarctiques françaises se limite à l'intervention d'un chalutier, qui a l'obligation, en échange de son quota de langoustes, octroyé à l'île Saint-Paul, de réaliser une campagne annuelle aux îles Kerguelen. Zone d'espoir du redéploiement de la grande pêche industrielle française au début des années 1980, quels ont été les résultats annuels (tonnage, espèces capturées, valeur débarquée) de cette pêche française aux Kerguelen depuis 1986 ?



Réponse du ministère : Mer

publiée dans le JO Sénat du 11/06/1992 - page 1338

Réponse. - Les résultats des campagnes de pêche françaises pratiquées dans la ZEE des Kerguelen sont les suivants depuis 1986 : ( NOTA Voir tableau page 1338 ). Les principales espèces capturées sont : le Gunnari ou poisson de glaces, espèce clé de la zone des Kerguelen, mais dont l'exploitation ne peut se faire que deux années sur trois compte tenu de l'existence d'une cohorte (classe d'âge) immature dans le cycle de reproduction ; la Légine : il s'agit de l'espèce possédant la plus forte valeur commerciale ; cependant, c'est également l'espèce la moins importante parmi celles exploitées. Les campagnes de pêche dans la zone des Kerguelen sont réalisées par l'armement de pêche industrielle SAPMER, qui arme une unité de 90 mètres, l'" Austral ". Ces campagnes durent soixante jours et restent caractérisées par leur extrême pénibilité qu'expliquent la localisation géographique de la zone des Kerguelen et les conditions climatiques en découlant.


Réponse du ministère : Mer

publiée dans le JO Sénat du 23/07/1992 - page 1681

Réponse. - Les résultats des campagnes de pêche françaises pratiquées dans la ZEE des Kerguelen sont les suivants depuis 1986 : ( NOTA Voir tableau page 1681 ). Pas de cam- pagne de pêche Les principales espèces capturées sont : le Gunnari ou poisson des glaces, espèce-clé de la zone des Kerguelen, mais dont l'exploitation ne peut se faire que deux années sur trois compte tenu de l'existence d'une cohorte (classe d'âge) immature dans le cycle de reproduction ; la Légine : il s'agit de l'espèce possédant la plus forte valeur commerciale ; cependant, c'est également l'espèce la moins importante parmi celles exploitées. Les campagnes de pêche dans la zone des Kerguelen sont réalisées par l'armement de pêche industrielle Sapmer, qui arme une unité de 90 mètres, l'Austral. Ces campagnes durent 60 jours et restent caractérisées par leur extrême pénibilité qu'expliquent la localisation géographique de la zone des Kerguelen et les conditions climatiques en découlant.