Allez au contenu, Allez à la navigation

Campagne d'information sur la contraception et mise en place d'un numéro de téléphone " Info contraception "

11e législature

Question écrite n° 22440 de M. Emmanuel Hamel (Rhône - RPR)

publiée dans le JO Sénat du 03/02/2000 - page 370

M. Emmanuel Hamel attire l'attention de Mme le ministre de l'emploi et de la solidarité sur la mise en place, dans le cadre de la campagne d'information sur la contraception lancée par le Gouvernement le 11 janvier dernier, d'un numéro de téléphone " Info contraception ". Il aimerait savoir si ce numéro est bien gratuit, quel est à ce jour le nombre d'appels reçus, la nature des questions posées et des renseignements souhaités.



Réponse du ministère : Emploi

publiée dans le JO Sénat du 21/09/2000 - page 3262

Réponse. - Le fonctionnement, dans le cadre de la campagne nationale d'information sur la contraception, de la plate-forme téléphonique (numéro indigo) permet d'apporter des réponses aux questions les plus fréquentes et de renvoyer vers des structures spécialisées telles que les téléphonies sociales et les centres de planification familiale. Chaque appel est facturé 0,99 franc la minute quel que soit sa provenance. Pour la période du 12 janvier au 7 juillet 2000, 9 276 appels ont été reçus. Deux thèmes sont prédominants : connaître les moyens de contraception (contraception orale régulière, pilule du lendemain, stérilet, diaphragme) est la première motivation d'appel et représente plus de 45% des questions abordées ; les questions sur l'interruption volontaire de grossesse et les maladies sexuellement transmissibles constituent la deuxième motivation avec respectivement 10% et 9% d'appels.