Allez au contenu, Allez à la navigation

Développement des professions chargées de l'orientation scolaire et du suivi psychologique des élèves

11e législature

Question écrite n° 25152 de M. Emmanuel Hamel (Rhône - RPR)

publiée dans le JO Sénat du 11/05/2000 - page 1654

M. Emmanuel Hamel attire l'attention de M. le ministre de l'éducation nationale sur la proposition faite par la Fédération syndicale unitaire (FSU) à la page 7 du supplément au numéro 60 de Pour, revue de la FSU, d'" améliorer et de développer les professions chargées de l'orientation scolaire et du suivi psychologique des élèves ". Il le remercie de bien vouloir lui indiquer si le Gouvernement entend prendre des mesures allant en ce sens.



Réponse du ministère : Éducation

publiée dans le JO Sénat du 10/08/2000 - page 2825

Réponse. - L'information et le conseil pour l'orientation scolaire dans le second degré sont assurés à la fois par les conseillers d'orientation-psychologues (COP) et les enseignants dans le cadre de l'éducation à l'orientation et le suivi psychologique des élèves assuré à l'école par les psychologues scolaires. L'augmentation du recrutement dépend d'une étude concernant les besoins suscités tant par l'évolution du système scolaire que par le remplacement des départs de personnels. En outre, les modifications du système éducatif relatives au souci d'accueillir, d'intégrer tous les élèves et de leur donner les moyens de la réussite supposent que les missions, les fonctions de ces personnels soient actualisées. C'est donc un travail préalable, déjà entamé, s'appuyant à la fois sur des constats et des analyses de besoins qui permettra de prévoir les améliorations éventuelles à apporter aux professions chargées de l'orientation scolaire et du suivi psychologique des élèves.