Allez au contenu, Allez à la navigation

Greffes de moelle osseuse

12e législature

Question écrite n° 23286 de Mme Christiane Demontès (Rhône - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 25/05/2006 - page 1429

Mme Christiane Demontès attire l'attention de M. le ministre de la santé et des solidarités sur les greffes de moelle osseuse. En 2005, 1 200 malades n'ayant pas de donneurs au sein de leur fratrie ont été inscrits sur la liste des patients en recherche de donneurs compatible, de moelle osseuse. En effet, 70 % des malades n'ont pas de soeur ou de frère compatible. Ils peuvent donc faire appel au registre national composé de volontaires afin de trouver un donneur strictement identique. Malheureusement, ce ne sont que 300 greffes qui sont chaque année effectuées, ce qui est notoirement insuffisant. Aussi, elle lui demande quelles dispositions il compte prendre pour que le nombre de donneurs volontaires de moelle osseuse progresse vite et atteigne des taux comparables à ceux de l'Allemagne ou de l'Angleterre, qui sont cinq fois plus élevés.



Réponse du Ministère de la santé et des solidarités

publiée dans le JO Sénat du 02/11/2006 - page 2771

L'Agence de la biomédecine a décidé de mener une campagne de communication sur trois ans (2006, 2007 et 2008) pour le recrutement de nouveaux volontaires au don de moelle osseuse. L'objectif de cette campagne est double : un objectif de recrutement de 10 000 nouveaux donneurs de moelle osseuse par an, tout en enrichissant qualitativement le registre français des volontaires ; et un objectif pédagogique pour rectifier les idées fausses, faire progresser la connaissance des journalistes sur le don et la greffe de moelle osseuse et installer durablement ce sujet de santé publique dans les médias. Cette campagne débutera à l'automne 2006. Les messages de la campagne de communication seront relayés dans les régions par les centres donneurs, dont la mission est d'accueillir et d'informer leurs visiteurs sur le don de moelle osseuse. Ces centres inscrivent également les volontaires sur le fichier français des volontaires au don de moelle osseuse. On compte trente-trois centres donneurs. Les deux tiers de ces centres donneurs dépendent de l'Etablissement français du sang. Les autres sont rattachés à des centres hospitaliers.