Vous êtes ici : Rapports > Rapports d'information


Retour Sommaire Suite

La diminution des volumes des rejets et des déchets B

Le programme SPIN comprend deux volets. Le premier intitulé ACTINEX vu plus haut concerne la séparation des radionucléides à vie longue en vue de leur transmutation. Le second intitulé PURETEX est relatif à la réduction de l'activité et du volume des déchets B ainsi qu'à celle de l'activité rejetée sous la forme de rejets atmosphériques et d'effluents liquides.

Les progrès enregistrés dans ce domaine sont d'ores et déjà considérables. Le programme PURETEX qui entrera en service en 2000 donnera un élan supplémentaire.

En 1980, les volumes destinés à un stockage de sécurité en profondeur s'élevaient à 3 m3 par tonne de combustible irradié retraité, comprenant les déchets bitumés, les déchets technologiques coulés dans des blocs de béton, les ciments des coques et embouts et les verres comprenant les actinides mineurs et les produits de fission.

En 1995, le total n'atteignait plus qu'1 m3 par tonne de combustible UOx. Il est prévu de descendre à 0,5 m3 en fin de période 1996-2000. Par comparaison, le volume des déchets à stocker en profondeur dans l'hypothèse du non-retraitement s'établit à 2 m3.

Il reste, semble-t-il, à déterminer l'impact du retraitement poussé59(*), sur les volumes des déchets technologiques. Ce point semble fondamental pour l'acceptation par le public de la séparation et la transmutation. Une diminution significative de la période des déchets ultimes sera d'autant plus convaincante qu'elle ne s'accompagnera pas d'une augmentation importante des déchets générés par les opérations de séparation.

Retour Sommaire Suite


Haut de page
Actualités | Travaux Parlementaires | Vos Sénateurs | Europe et International | Connaître le Sénat | Recherche
Liste de diffusion | RSS | Contacts | Recrutement | Plan | Librairie | FAQ | Mentions légales | Accessibilité | Liens | Ameli