Allez au contenu, Allez à la navigation

SAIDOU DJERMAKOYE Issoufou

Ancien sénateur du Niger

  • IVème République

    Ancien sénateur de la
    IVe République

Election

  • Elu le 8 juin 1958
  • Fin de mandat le 15 juillet 1959 (Cessation de mandat en application de l'ordonnance n°58-974 du 17 octobre 1958, relative au fonctionnement provisoire des pouvoirs publics)

Extraits de la table nominative :

Biographie

1940-1958  (Extrait du Dictionnaire des parlementaires français)

1940-1958

SAIDOU DJERMAKOYE (Issoufou)

Né le 10 juillet 1920 à Dosso (Niger)

Décédé le 30 juin 2000 à Paris

Sénateur du Niger en 1958

Originaire de Dosso, au Niger, Issoufou Saidou Djermakoye est le neveu d'Abdou Aouta, roi des Djermas, deuxième ethnie du pays. Il fait ses études à Alger puis à Paris. Mobilisé en 1939, il participe à la campagne de France dans l'infanterie. Il reprend ensuite ses études au lycée Saint-Louis et devient le premier bachelier de son pays en 1943.

Elu conseiller de l'Union française le 13 novembre 1947, il occupe cette fonction jusqu'en 1958. Il est également élu conseiller au sein de l'Assemblée territoriale du Niger en mars 1952. Un mois plus tard, il siège au Grand conseil de l'Afrique occidentale française.

Battu aux élections à l'Assemblée territoriale de 1957, il est élu sénateur le 8 juin 1958.

........................................................................................................................................

Ve République

SAIDOU DJERMAKOYE (Issoufou)

Né le 10 juillet à Dosso (Niger)

Décédé le 30 juin 2000 à Paris13e

Sénateur du Niger de 1958 à 1959

En 1960, Issoufou Saidou Djermakoye est le chef de la délégation nigérienne à New-York pour l'admission du pays à l'Organisation des Nations Unies (ONU). Après l'accession de ce pays à l'indépendance, le parti progressiste nigérien auquel il appartient remporte l'élection présidentielle. En 1963, il est membre du Gouvernement, ministre de la Justice, puis ambassadeur du Niger à l'ONU. En 1967 il est nommé secrétaire général adjoint de cette organisation, chargé du département de la Coopération technique pour le développement ; poste qu'il occupe pendant dix-sept ans. En avril 1996, il est élu membre associé de l'Académie des sciences d'Outre-mer. Il devient après la mort de son oncle en septembre 1998 et jusqu'à sa mort, « Djermakoye » roi de la province de Dosso (Chef traditionnel des Djermas, l'une des ethnies du Niger).

Il décède à l'hôpital de la Pitié Salpétrière à l'âge de 79 ans.

Il était commandeur de la Légion d'honneur.

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Photo de M. Issoufou SAIDOU DJERMAKOYE,
Appartenance politique
Groupe du Rassemblement Démocratique Africain (App. Groupe Communiste)
Etat-civil
Né le 10 juillet 1920
Décédé le 30 juin 2000
Profession
Propriétaire agricole
Département
Niger