Allez au contenu, Allez à la navigation

Extrait de la table nominative 1991

BETTENCOURT (André), sénateur de la Seine-Maritime (UREI).

NOMINATIONS

- Membre de la commission des affaires étrangères.

INTERVENTIONS

- Débat sur une déclaration du Gouvernement sur la situation au Moyen-Orient [n° 236 (90-91)] - (19 mars 1991) (p. 34) : hommage à l'armée française et aux forces de la coalition - Libération du Koweït - Instabilité du Moyen Orient - (p. 35) : résolution des Nations unies - Erreur d'appréciation de Saddam Hussein - Relations avec le Maghreb et le Liban - Négociations irako-soviétiques - Accords de Taëf - Progression syrienne - Absence de guerre contre l'Islam - Neutralité de l'Iran - Appui de la Turquie à la coalition - Avenir de l'Irak - Problème des Kurdes et de la sécurité d'Israël - Prise en compte de l'OLP - Axe israélo-syrien - (p. 36) : abandon partiel du Liban à la Syrie - Insuffisance de la Communauté européenne - OTAN - Maintien d'une alliance avec les Etats-Unis - Contrôle des ventes d'armes - Armée de métier.

- Projet de loi de finances pour 1992 [n° 91 (91-92)].

Deuxième partie :

Affaires étrangères - (5 décembre 1991) (p. 4856) : accord de paix au Cambodge - Conférence de Madrid sur la paix au Proche-Orient - Crise yougoslave - Désagrégation de l'Union soviétique - (p. 4857) : coopération entre les ex-républiques soviétiques - Ukraine - Monnaie soviétique- (p. 4858) : construction de la « grande Europe » - Sommet de Maastricht - Union politique européenne - Nouveau droit international.