Allez au contenu, Allez à la navigation

Extrait de la table nominative 1977

BOYER-ANDRIVET (JACQUES), sénateur de la Gironde (R. I. puis U. R. E. I.). - Elu vice-président du Sénat [5 octobre 1977].

NOMINATIONS

Membre de la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées.

Est nommé membre de la commission des affaires culturelles [6 octobre 1977].

INTERVENTION

- Déclaration de politique générale du Gouvernement portant sur sa politique économique et sociale [5 mai 1977] (p. 783) : l'objectif prioritaire du plan de septembre 1976 était la lutte contre l'inflation. Le ralentissement de la hausse de l'indice des prix. Le chômage s'est aggravé au cours des derniers mois. Comment le Gouvernement compte-t-il stopper les licenciements ? L'importance des investissements. Il serait bénéfique de réaliser un allègement temporaire des charges fiscales des entreprises. La possibilité de prêts à long terme à taux bonifié pour faciliter les investissements. La révision globale des bilans. L'exonération temporaire des charges sociales. L'assouplissement au moins provisoire des règles de licenciement et du paiement des indemnités. Le déblocage de crédits importants en provenance du fonds d'action conjoncturelle. La priorité accordée à la situation des femmes seules et des personnes âgées. L'institution d'une nouvelle prestation familiale « le complément familial ».