Allez au contenu, Allez à la navigation

Extrait de la table nominative 2002

RAOULT (Paul), sénateur (Nord) SOC.

NOMINATIONS

Membre de la commission des affaires économiques.

Membre suppléant de la Commission nationale des aides publiques aux entreprises.

Membre suppléant du Conseil national du tourisme ; nouvelle nomination (JO Lois et décrets du 22 novembre 2002).

INTERVENTIONS

- Projet de loi de finances pour 2003 [n° 0067 (2002-2003)]

Deuxième partie :

Agriculture

- (3 décembre 2002) (p. 5145, 5146) : crédits de l'agriculture. Prime herbagère. Contrats territoriaux d'exploitation et contrats d'agriculture durable. Aide à l'installation. Dotation aux jeunes agriculteurs. Enseignement. Baisse des crédits de recherche. Retraite complémentaire obligatoire. Elevage. Mesures de soutien. Le groupe socialiste votera contre le budget de l'agriculture pour 2003.

Equipement, transports, logement, tourisme et mer - III - Transports et sécurité routière - Aviation et aéronautique civiles

- (6 décembre 2002) (p. 5423, 5425) : données chiffrées sur un retour en hausse du trafic des passagers d'ici à 2005. Equilibre du budget annexe sans subvention du budget général. Effondrement des crédits du fonds d'intervention pour les aéroports et le transport aérien, FIATA. Persistance des attentats contre les appareils. Situation déficitaire des aéroports régionaux. Plafonnement de l'activité des aéroports de Roissy et d'Orly. Remise en question de l'implantation d'un troisième aéroport proche de Paris. Privatisation d'Air France en dépit de sa compétitivité. Absence de priorités dans ce budget. Manque de volonté pour faire face aux enjeux de l'avenir. Incertitudes. Le groupe socialiste votera contre ce budget.

Equipement, transports, logement, tourisme et mer - V - Tourisme

- (6 décembre 2002) (p. 5448, 5449) : bonne tenue du tourisme en France après les attentats du 11 septembre 2001. Données chiffrées sur les enjeux de cette activité, levier de l'économie française. Budget décevant : soutien insuffisant au tourisme associatif et aux interventions stratégiques, à l'exception des crédits alloués à Maison de la France. Contrats de plan Etat-régions. Nécessité de clarifier le champ des compétences et d'organiser la formation aux métiers du tourisme. Aide aux fédérations dans la labellisation de l'hébergement. Le groupe socialiste votera contre ce budget - Examen des crédits - Etat B - Titre IV (p. 5456, 5457) : opposé à l'amendement de réduction des crédits n° II-151 de la commission. Rôle déterminant de l'AFIT en matière de réflexion sur l'aménagement touristique. Impulsion nécessaire à la conservation par la France de sa première place en matière de destination touristique. Concurrence accrue de l'Espagne et de l'Italie.