Allez au contenu, Allez à la navigation



Projet de loi de finances pour 2010 : Outre-mer

 

4. La très lente progression du projet d'extension de la maison d'arrêt de Majicavo

Le taux d'occupation de la maison d'arrêt de Majicavo reste préoccupant. En effet, cet établissement accueille 226 détenus pour une capacité théorique de 90 places, soit un taux d'occupation de 251 %.

Les projets d'amélioration envisagés tardent à se concrétiser. Il s'agit de procéder à une restructuration de l'existant afin de créer un centre de détention de 150 places, un véritable quartier mineurs de 30 places et de doter l'établissement des espaces nécessaires à son fonctionnement. Ce projet est, selon les indications fournies à votre rapporteur, en cours de finalisation par l'Agence publique pour l'immobilier de la justice. En l'état, l'objectif fixé est une mise en service fin 2013 début 2014.

5. Les travaux d'amélioration du centre de rétention administrative

La mission d'information de votre commission qui s'est rendue à Mayotte en septembre 2008 avait relevé la situation préoccupante du centre de rétention administrative (CRA).

Selon les indications fournies à votre rapporteur, le CRA de Mayotte dispose d'une capacité théorique de 60 places et accueille néanmoins plus de 16 000 personnes par an. Ces conditions matérielles apparaissent difficiles tant pour les personnes retenues, qui y séjournent en moyenne de 24 à 36 heures, que pour les fonctionnaires qui y exercent leur mission.

Afin d'améliorer la situation du CRA, dans l'attente de la construction d'un nouveau centre de rétention, en projet depuis plusieurs années, des travaux ont été engagés en 2009 pour un montant de 155 000 euros. Ils ont permis la rénovation des locaux existants (peintures, sanitaires, douches etc.), la création d'un local dédié aux visites, la création d'une cuisine et d'un espace de restauration attenant et la création d'un espace dédié aux femmes avec sanitaires. Une aire de jeu pour les enfants a également été créée mais rapidement dégradée.

Par ailleurs, la préfecture de Mayotte a indiqué à votre rapporteur que des observations avaient été formulées à l'encontre de la société assurant le nettoyage des locaux et que des améliorations ont été obtenues. Un nouveau marché alimentaire a en outre été passé en août 2009, afin d'améliorer la qualité des prestations.

Enfin, après une visite de la commission de sécurité en mai 2009, des travaux ont permis de renforcer la sécurité des bâtiments (issues de secours, pose d'extincteurs, surveillance vidéo, travaux d'électricité.