Allez au contenu, Allez à la navigation



Projet de loi de finances pour 2012 : Justice : Protection judiciaire de la jeunesse

17 novembre 2011 : Budget 2012 - Justice : Protection judiciaire de la jeunesse ( avis - première lecture )
4. Un renforcement du dialogue social rendu nécessaire par l'importance des réorganisations internes

Le difficile contexte de la mise en oeuvre des orientations du projet stratégique national 2008-2011 et les réorganisations engagées dans le cadre de la révision générale des politiques publiques (RGPP) ont rendu nécessaire un renforcement du dialogue social à la PJJ :

- la DPJJ s'est tout d'abord efforcée de développer les instances de concertation. En 2010, 7 CTP centraux (dont deux après le boycott d'une première réunion), 49 réunions bilatérales, 13 réunions multilatérales et 20 réunions de groupes de travail associant les organisations syndicales ont eu lieu. Au premier semestre 2011, 4 CTP centraux se sont tenus (dont un après le boycott d'une première réunion) et 63 réunions ont eu lieu avec les organisations syndicales, dont 14 réunions multilatérales. Par ailleurs, quatre réunions de groupes de travail ont associé des représentants du personnel ;

- depuis février 2010, la DPJJ expérimente dans plusieurs DIR ainsi qu'à l'école nationale de la PJJ (ENPJJ) la mise en place d'observatoires des relations sociales et des conditions de travail, destinés à prendre en compte les difficultés rencontrées par les agents des services déconcentrés en matière d'organisation et de conditions de travail. Les observatoires interrégionaux se sont réunis 28 fois, six fois dans les deux premières régions expérimentatrices, deux à trois fois dans les autres régions. L'observatoire national s'est réuni trois fois ;

- enfin, la DPJJ s'est engagée depuis 2010 dans une démarche de contractualisation avec les organisations syndicales, notamment en matière de recrutement, de maintien dans l'emploi et d'adaptation des postes de travail des personnes handicapées.