Vous êtes ici : Rapports > Rapports d'information



Retour Sommaire Suite

4. Le développement économique et social

a) La formation

Les formations devront mieux prendre en compte les réalités locales, l'environnement régional et les impératifs de rééquilibrage.

L'Université devra répondre aux besoins de formation et de recherche propres à la Nouvelle-Calédonie et un programme de formation des cadres moyens et supérieurs sera soutenu par l'État (contrats de développement). Un programme prendra le relais du programme " 400 cadres " pour les enseignements secondaire et supérieur et l'enseignement professionnel.

b) Le développement économique

Des contrats pluriannuels seront conclus avec l'État pour accroître l'autonomie et la diversification économiques. Un schéma de mise en valeur des richesses minières sera élaboré.

Le financement de l'économie sera modernisé : en particulier, l'exécutif sera consulté sur les décisions de politique monétaire et la Nouvelle-Calédonie sera représentée au sein de l'Institut d'émission.

c) La politique sociale

L'effort en faveur du logement social sera poursuivi avec le concours de l'État et une couverture sociale généralisée sera mise en place.

d) Le contrôle des outils de développement

La Nouvelle-Calédonie sera mise à même, au cours de la période, d'accéder à une maîtrise suffisante des principaux outils de son développement. Les établissements publics nationaux propres à la Nouvelle-Calédonie deviendront des établissements publics de la Nouvelle-Calédonie (Office des postes et télécommunications, Agence de développement rural et d'aménagement foncier, ...).

Retour Sommaire Suite



Haut de page
Actualités | Travaux Parlementaires | Vos Sénateurs | Europe et International | Connaître le Sénat | Recherche
Liste de diffusion | RSS | Contacts | Recrutement | Plan | Librairie | FAQ | Mentions légales | Accessibilité | Liens | Ameli