Allez au contenu, Allez à la navigation

JAPY Gaston

Ancien sénateur du Doubs

  • IIIème République

    Ancien sénateur de la
    IIIe République

Election

  • Elu le 9 janvier 1921
  • Réélu le 14 janvier 1930
  • Fin de mandat le 3 septembre 1936 ( Décédé )

Extraits de la table nominative :

Biographie

1889-1940  (Extrait du «Jean Jolly»)

1889-1940

JAPY (GASTON), né le 4 décembre 1854 à Dampierre les bois (Doubs), mort le 3 septembre 1936 à Beaucourt (Territoire de Belfort).

Sénateur du Doubs de 1921 à 1936.

Gaston Japy était issu de la dynastie de grands patrons protestants qui, depuis près de deux siècles, avait fait de la région montbéliardes et belfortaise un des centres industriels les plus actifs de France. Sorti de l'Ecole polytechnique, il devait consacrer, pendant une soixantaine d'années, le meilleur de son activité à la firme familiale. Celle-ci, sous sa direction, connut un énorme développement et, grâce en particulier à l'introduction des techniques américaines qu'il était allé étudier sur place, se situa bientôt à l'avant-garde du progrès, non seulement en France mais en Europe.

Maire de Fesches-le-Chatel dès 1884, Gaston Japy avait essuyé plusieurs échecs aux élections législatives quand il fut élu sénateur du Doubs, le 9 janvier 1921, par 462 voix sur 897. Il devait être réélu le 20 octobre 1929 par 528 voix sur 913. Il siégea dans le groupe de l'union républicaine.

On relève de lui plusieurs interpellations, notamment : sur la situation économique générale ; les garanties à exiger de l'Allemagne en matière de réparations ; la politique extérieure et intérieure. Rapporteur assidu des commissions auxquelles il appartint, critique attentif et souvent passionné, sinon toujours suivi par le Sénat, de la politique des gouvernements successifs, il effectua en séance publique de très nombreuses interventions. Aucun problème économique ou financier ne le laisse indifférent. Il apporte à la tribune sa compétence reconnue de polytechnicien et de grand patron. Mais aussi - en matière sociale surtout - il apparaît comme le champion des idées les plus conservatrices, pour ne pas dire rétrogrades, qu'en dehors de la tribune il a développées dans ses articles à l'Eclair comtois, à l'Echo de Paris, à la Dépêche de Besançon ainsi que dans plusieurs brochures publiées au cours de sa carrière et dans un livre Les idées jaunes. Particulièrement représentative en ce sens est son intervention dans laquelle il s'élève avec violence contre la loi de huit heures qui, selon lui, ne fera qu'inciter les ouvriers à la paresse et à la débauche et conduira l'économie française à la ruine.

Gaston Japy mourut à Beaucourt le 3 septembre 1936, à l'âge de 82 ans.

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Jean Jolly (1960/1977)

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Pour toute remarque, veuillez contacter : anciens-senateurs@senat.fr

Photo de M. Gaston JAPY, ancien sénateur
Etat-civil
Né le 4 décembre 1854
Décédé le 3 septembre 1936
Profession
Industriel
Département
Doubs
  • Mis à jour le 02 septembre 2014