Allez au contenu, Allez à la navigation

Compte rendu analytique officiel du 12 juillet 2011

Rappel au Règlement

M. Jack Ralite. - Le général Jovan Divjak a été arrêté en Autriche sur demande d'extradition de la Serbie. Il était considéré comme criminel de guerre par ce pays pour sa présence à Sarajevo lors de l'agression de la capitale bosniaque par la Serbie. Les documents disponibles montrent la forfaiture qu'il y a à assimiler ce soldat de la paix au boucher Mladic. Ses pensées et ses actes étaient au service de la liberté. D'ailleurs, la France l'avait décoré de la Légion d'honneur

La cause est entendue : plusieurs pays ont déjà relâché ce général. Cette demande d'extradition a été invalidée. Pourtant, depuis trois mois, rien n'a bougé. C'est comme si on avait passé les menottes au coeur de cet homme de paix ! M. Juppé avait d'ailleurs reconnu la valeur de ce général qui est une véritable aubaine humaine. Les autorités autrichiennes doivent relâcher cet homme. Sa libération bourdonne d'essentiel ! Intervenons avec énergie auprès de ce pays. Nous comptons sur vous, monsieur le ministre d'État ! (Applaudissements à gauche)