Allez au contenu, Allez à la navigation

Compte rendu analytique officiel du 1 août 2017

Hommage au secrétaire général du Sénat

M. le président. - Je veux, au nom du Sénat tout entier et en mon nom personnel, rendre un hommage particulier au secrétaire général du Sénat, M. Jean-Louis Hérin, (Mmes et MM. les sénateurs, ainsi que M. le Premier ministre et les membres du Gouvernement, se lèvent et applaudissent longuement ; M. le secrétaire général du Sénat, à la droite du président, se lève et s'incline en signe de remerciement.) qui quittera ses fonctions dans quelques jours, au terme d'une carrière de plus de quarante ans au service de notre institution. (Exclamations admiratives)

Je tiens à saluer ici l'indéfectible loyauté et le dévouement de ce haut fonctionnaire à l'égard de notre assemblée à laquelle il aura consacré toute sa vie professionnelle, tout particulièrement dans l'exercice des missions de chef du service de la commission des lois, puis de directeur de la séance et enfin de secrétaire général.

Que d'heures passées dans cet hémicycle par Jean-Louis Hérin !

Monsieur le secrétaire général du Sénat, cher Jean-Louis Hérin, tout l'hémicycle se joint à moi pour vous adresser ce message de chaleureux et sincère remerciement pour votre action.

À mes côtés et à ceux de mes prédécesseurs, vous avez été, je puis en témoigner avec force, un ardent défenseur, non seulement du Sénat, mais aussi et surtout d'un bicamérisme indispensable à l'équilibre de nos institutions.

À la place qui est la vôtre, vous avez constamment eu à coeur de nous aider à bâtir ce qui fait la spécificité sénatoriale : l'attachement au pluralisme, au temps long, au contrôle et à la prospective, à un débat qui, sans ignorer les clivages, privilégie chaque fois que cela est possible, la recherche de convergences dans un esprit de respect et d'écoute mutuels. Voilà pourquoi je ne pouvais laisser passer cette séance sans vous saluer personnellement.

(Applaudissements nourris et prolongés sur tous les bancs)