Allez au contenu, Allez à la navigation

Comparaison européenne des conditions de travail et de rémunération des enseignants

Rapport d'information de M. Gérard LONGUET, fait au nom de la commission des finances n° 649 (2021-2022) - 8 juin 2022

La France est-elle le seul pays à être confronté à des difficultés de recrutement du fait d'un manque de candidats aux concours pour devenir enseignant ? Est-ce uniquement lié à la faible rémunération de ses enseignants ? Si non, quelles sont les innovations des États voisins pour y faire face ?

La rémunération est souvent soulevée dans le débat français comme le principal facteur explicatif du manque d'attractivité du métier d'enseignant. S'il s'agit d'un des aspects du problème, les pays qui rémunèrent très bien leurs professeurs sont également confrontés à des pénuries d'enseignants. On peut ainsi parler d'une « crise d'attractivité » du métier d'enseignant générale au niveau européen.

Pour Gérard Longuet, rapporteur spécial de la commission des finances pour la mission « Enseignement scolaire », les solutions doivent donc être multidimensionnelles et plusieurs pistes peuvent être trouvées dans les pays voisins. Les forces mais aussi les limites du « modèle allemand » en matière de conditions de travail des enseignants peuvent par exemple être analysées. Moins souvent évoqué, le système éducatif portugais constitue également une inspiration sur plusieurs points.

A lire aussi

Tous les documents de la rubrique