Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

L'économie de plateforme : une opportunité d'emplois ? une double menace pour l'entreprise et le salariat ?


Mardi 13 juillet 2021

Quel est l’impact de l’économie de plateforme ? En externalisant l’emploi, elle place le travailleur dans une situation hydride, entre flexibilité et dépendance économique. Elle menace les entreprises comme les emplois traditionnels en réinventant les contours comme le contenu du travail. La mission d’information, présidée par Martine Berthet (Groupe Les Républicains - Savoie), a procédé à ses premières auditions publiques afin de mieux cerner les enjeux de cette mutation du travail. Elle a entendu, mardi 6 juillet, Salwa Toko, ancienne présidente du Conseil national du numérique ayant piloté le groupe de travail qui a produit le rapport : "Travail à l’ère des plateformes : mise à jour requise", publié en septembre 2020.

Jeudi 8 juillet, Sarah Abdelnour, maîtresse de conférences en sociologie, Sophie Bernard, professeure de sociologie, Emilien Julliard, post-doctorant, et Dominique Méda, professeure de sociologie, à l'Université Paris-Dauphine, ont souligné la tendance de l’économie de plateforme à attirer dans l’économie formelle des travailleurs éloignés de l’emploi, tout en accentuant leur précarité. En effet, les plateformes portent une promesse d’autonomie, mais fixent elles-mêmes les tarifs des prestations fournies par leur biais. Tandis que le droit du travail s’est construit au XIXème siècle sur l’interdiction du marchandage afin d’inclure un maximum de travailleurs dans le salariat et de conforter ainsi l’entreprise, les plateformes font ressurgir une "société de serviteurs" renvoyant à une nouvelle forme de domesticité.

Pour le Rapporteur, Pascal Savoldelli (Groupe CRCE - Val-de-Marne) : "le capitalisme de plateforme s’inscrit dans le prolongement des politiques d’externalisation qui fragilisent le droit du travail". Pour la Présidente, Martine Berthet : "Une solution pourrait être de reconnaître aux travailleurs des plateformes la capacité de conclure avec la plateforme un véritable contrat commercial, plus équilibré, garantissant la transparence de l’algorithme et la portabilité des données".

La plateforme de consultation du Sénat (https://senat.limequery.org/848382?lang=fr), ouverte jusqu’au 30 juillet, permettra de mettre en évidence les principales préoccupations des travailleurs des plateformes.

 

 

L’actualité de la mission d’information sur le site internet du Sénat :

http://www.senat.fr/commission/missions/uberisation_de_la_societe.html

 

 

 

 

Contact(s) presse :