Allez au contenu, Allez à la navigation

Fonctionnement du poste de police nationale d'Hérouville-Saint-Clair dans le Calvados

15e législature

Question orale n° 1024S de Mme Sonia de la Provôté (Calvados - UC)

publiée dans le JO Sénat du 28/11/2019 - page 5865

Mme Sonia de la Provôté attire l'attention de M. le ministre de l'intérieur sur le fonctionnement du poste de police nationale d'Hérouville-Saint-Clair, dans le Calvados.

Classée zone de sécurité prioritaire, la commune souffre d'une baisse des effectifs du poste de police qui n'a cessé depuis plusieurs années. Les habitants déplorent une présence insuffisante d'agents de la police nationale sur la voie publique pour lutter contre le sentiment d'insécurité. Suite au meurtre d'un jeune homme de 18 ans en mai 2019, aucune amélioration n'a été constatée.

Le maire de la commune déplore en outre des prises de postes par les agents de police d'Hérouville-Saint-Clair à Caen, la commune voisine, tous les matins et tous les soirs ; des heures d'ouverture et de fermeture du poste qui ne répondent pas aux besoins d'une ville comme Hérouville-Saint-Clair et des missions supplémentaires pour les agents de la police nationale, comme le transfert vers le centre de rétention administratif de Rouen, ce qui ne relève pas de leurs attributions.

Par ailleurs, les mises à disposition des personnes auteurs d'infractions au commissariat de Caen par les agents de la police municipale plutôt qu'à celui d'Hérouville-Saint-Clair, en vertu de l'article 73 du code de procédure pénale, posent également problème. En effet, cette situation nuit à la nécessaire proximité de l'action publique en matière de sécurité.

Ainsi, elle lui demande de proposer des solutions pour améliorer le fonctionnement du poste de police nationale d'Hérouville-Saint-Clair sur les points précités.



En attente de réponse du Ministère de l'intérieur.