Allez au contenu, Allez à la navigation

Place de l'éducation physique et sportive à l'école

15e législature

Question écrite n° 13135 de M. Jean-Raymond Hugonet (Essonne - Les Républicains)

publiée dans le JO Sénat du 21/11/2019 - page 5776

M. Jean-Raymond Hugonet attire l'attention de M. le ministre de l'éducation nationale et de la jeunesse sur la place de l'éducation physique et sportive (EPS) à l'école en France. En effet, les indicateurs de sédentarité chez les jeunes sont alarmants. On constate également une perte de 25 % des capacités physiques des collégiens depuis quarante ans, mais également une augmentation sensible du surpoids avec 18 % des élèves en classe de troisième en surcharge pondérale. Ces pourcentages sont en hausse constante. L'organisation mondiale de la santé (OMS) recommande, pour les 5-17 ans, une pratique quotidienne équivalente à soixante minutes. Or les élèves pratiquent obligatoirement trois heures par semaine à l'école élémentaire et au collège (quatre heures en sixième) et deux heures au lycée.
Aussi, alors que le Gouvernement, entend s'appuyer sur l'organisation des jeux olympiques et paralympiques pour « faire de la France une vraie nation sportive », il serait cohérent de construire des politiques volontaristes pour le sport, pour l'enseignement de l'éducation physique et sportive à l'école. Il souhaiterait connaître les intentions du Gouvernement sur ce sujet.



En attente de réponse du Ministère de l'éducation nationale et de la jeunesse.