Allez au contenu, Allez à la navigation

Proposition de loi visant à définir et protéger le patrimoine sensoriel des campagnes françaises

13 janvier 2021 : Patrimoine sensoriel des campagnes françaises ( rapport - première lecture )

B. LES TERRITOIRES RURAUX NE SONT NI DES ENDROITS SILENCIEUX NI INODORES

Au final, la médiatisation accrue des affaires relatives au patrimoine sensoriel traduit sans doute une perception erronée des territoires ruraux, qui sont vus par certains nouveaux arrivants, qu'ils soient des touristes de passage ou des résidents installés depuis peu, comme des lieux de préservation de la nature et des traditions à protéger.

Votre rapporteur souhaite le rappeler avec force : la ruralité n'est pas un territoire silencieux. Comme l'a souligné Christian Hugonnet, président de la semaine du son à l'Unesco, « le silence n'appartient pas plus à la campagne qu'à la ville ». Certes, le niveau sonore résiduel y est peut-être plus faible. Mais d'une part il n'est pas nul et, d'autre part, le fond sonore est différent.

Certains bruits, certaines odeurs font partie de l'environnement traditionnel d'un territoire et sont indispensables à son équilibre sociétal et économique. Ils participent à l'action dynamique des communes et des intercommunalités rurales, porteuses de projets de territoires et de développement.

Votre rapporteur souhaite ainsi insister sur la notion de normalité de certaines de ces gênes contestées inhérentes aux territoires ruraux.

Quel que soit le territoire, votre rapporteur souligne l'existence d'une nécessaire durée d'acclimatation, plus ou moins longue selon les personnes. On ne peut, en arrivant dans un lieu, se retourner immédiatement contre un bruit ou une odeur inconnus- sauf si ceux-ci constituent un trouble manifestement excessif du voisinage ou ne sont pas conformes la règlementation en vigueur.

Au moment où la ruralité est regardée par certains habitants des territoires urbains, notamment des métropoles, avec un intérêt renouvelé, notamment en raison du confinement et de l'explosion du télétravail, votre rapporteur salue cette proposition de loi qui permet de rappeler l'existence d'émissions olfactives et sonores inhérentes à la vie dans les territoires ruraux. Cependant, votre rapporteur souhaite rappeler qu'il serait réducteur d'aborder la ruralité uniquement à travers ces affaires médiatisées. En pleine évolution, celle-ci est composée de nombreux territoires d'avenir, dont il est important de faire connaître toutes les potentialités.