Allez au contenu, Allez à la navigation

BOURJOLLY Jean-Alexandre Le Pays de

Ancien sénateur du Second Empire

  • IInd Empire

    Ancien sénateur du
    Second Empire

Election

  • Elu le 31 décembre 1852
  • Fin de mandat le 13 septembre 1865

Extraits de la table nominative :

Biographie

avant 1889  (Extrait du «Robert et Cougny»)

avant 1889

BOURJOLLY (JEAN-ALEXANDRE LE PAYS DE), sénateur du Second Empire, né à Saint-Domingue, le 24 mars 1791, mort à Tarbes (Hautes-Pyrénées), le 13 septembre 1865, vint à Paris sous le Consulat, et fut emmené en Hollande par Louis Bonaparte parmi ses pages. I1 en sortit pour entrer dans le 2e régiment d'infanterie hollandaise comme sous- lieutenant, en .1807. Ce régiment, en 1808, faisait partie de l'armée d'occupation de Hanovre. Commandant un détachement de 18 à 20 hommes sur les côtes de l'Ouest-Frise, il eut occasion de se signaler en reprenant aux Anglais un navire que la marée descendante laissa à sec. Le baron Van der Capelle, alors ministre de la Guerre, témoigna par écrit à Bourjolly toute sa satisfaction sur cet acte, dont l'auteur n'était âgé que de dix-sept ans. Passé au service de la France en 1810, il suivit en qualité d'aide de camp le maréchal Bessières en Espagne, en Russie et en Allemagne, puis le maréchal Soult à Toulouse et à Waterloo. La Restauration interrompit sa carrière. Parvenu au grade de chef d'escadron en 1814, il resta en demi-solde jusqu'à la révolution de 1830, qui le remit en activité. Placé comme chef d'escadron au 8e régiment de dragons, il devint rapidement lieutenant-colonel, puis colonel du même régiment. Nommé maréchal de camp le 21 janvier 1840, et, après sept de combats en Afrique, lieutenant général le 20 octobre 1845, il commanda par la suite plusieurs divisions militaires. Le Second Empire l'appela à la présidence du comité consultatif de cavalerie, et par décret du 31 décembre 1852, le fit sénateur. Ses votes furent acquis au gouvernement. On doit à M. Le Pays de Bourjolly quelques écrits militaires, entre autres sur l'Algérie et son gouvernement. Grand officier de la Légion d'honneur, du 10 décembre 1849.

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Robert et Cougny (1889)

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Pour toute remarque, veuillez contacter : anciens-senateurs@senat.fr

Le Sénat vers 1870
Etat-civil
Né le 24 mars 1791
Décédé le 13 septembre 1865
Profession
Lieutenant-général
  • Mis à jour le 15 janvier 2019