Allez au contenu, Allez à la navigation

Extrait de la table nominative 1967

ARMENGAUD (M. ANDRÉ) [Français établis hors de France].

Est nommé membre de la commission spéciale chargée d'examiner le projet de loi autorisant le Gouvernement, par application de l'article 38 de la Constitution, à prendre des mesures d'ordre économique et social [23 mai 1967].

Est nommé membre de la commission des finances, du contrôle budgétaire et des comptes économiques de la nation [11 octobre 1967].

Est nommé membre titulaire de la commission mixte paritaire chargée de proposer un texte sur les dispositions restant en discussion du projet de loi d'orientation foncière [13 décembre 1967].

Est nommé membre titulaire de la commission mixte paritaire chargée de proposer un texte sur les dispositions restant en discussion du projet de loi de finances rectificative pour 1967 [14 décembre 1967].

Est nommé membre titulaire de la commission mixte paritaire chargée de proposer un texte sur les dispositions restant en discussion du projet de loi relatif aux évaluations des propriétés bâties servant de base aux impôts locaux directs [15 décembre 1967].

Est nommé membre titulaire de la commission mixte paritaire chargée de proposer un texte sur les dispositions restant en discussion de la proposition de loi tendant à revaloriser l'activité inventive et à modifier le régime des brevets d'invention [15 décembre 1967].

Est élu délégué représentant la France à l'Assemblée unique des communautés européennes [19 décembre 1967].

Dépôts législatifs :

Rapport supplémentaire fait au nom de la commission des finances, du contrôle budgétaire et des comptes économiques de la nation, sur la pétition n° 13 du 22 novembre 1962 [9 mai 1967] (n° 229).

Proposition de loi relative à la cession des parts ou actions, mises sous séquestre comme biens ennemis, de sociétés dont l'actif est exclusivement composé de marques de fabrique et de commerce [25 mai 1967] (n° 262).

Rapport fait au nom de la commission des finances, du contrôle budgétaire et des comptes économiques de la nation, sur le projet de loi de finances rectificative pour 1967, adopté par l'Assemblée nationale [13 juin 1967] (n° 299).

Proposition de loi tendant à permettre à certaines personnes ayant perdu la nationalité française de réclamer, par déclaration, la qualité de français [29 juin 1967] (n° 339).

Proposition de loi tendant à étendre à la Caisse nationale ses barreaux français les dispositions de la loi n° 65-555 du 10 juillet 1965 relative à l'assurance volontaire vieillesse des Français exerçant une activité professionnelle à l'étranger [24 octobre 1967] (n° 9).

Avis, présenté au nom de la commission des finances, du contrôle budgétaire et des comptes économiques de la nation, sur la proposition de loi, adoptée par l'Assemblée nationale, tendant à valoriser l'activité inventive et à modifier le régime des brevets d'invention [28 novembre 1967] (n° 46).

Rapport, fait au nom de la commission des finances, du contrôle budgétaire et des comptes économiques de la nation, sur la pétition n° 25 du 26 mai 1967 [13 décembre 1967] (n° 81).

Rapport fait au nom de la commission mixte paritaire chargée de proposer une texte sur les dispositions restant en discussion du projet de loi de finances rectificative pour 1967 [15 décembre 1967] (n° 97).

Rapport fait au nom de la commission mixte paritaire chargée de proposer un texte sur les dispositions restant en discussion du projet de loi relatif aux évaluations des propriétés bâties servant de base aux impôts locaux directs [19 décembre 1967] (n° 101).

Rapport, fait au nom de la commission des finances, du contrôle budgétaire et des comptes économiques de la nation, sur le projet de loi adopté par l'Assemblée nationale, autorisant l'approbation de l'accord conclu par échange de lettres entre le Gouvernement de la République française et le Gouvernement de l'Union des républiques socialistes soviétiques, relatif au régime fiscal des brevets, signé à Paris le 14 mars 1967 [20 décembre 1967] (n° 111).

Interventions :

Prend part, en remplacement de M. Pellenc, rapporteur général de la commission des finances, à la discussion du projet de loi portant règlement définitif du budget de 1964 [25 mai 1967]. - Discussion générale (p. 428, 429, 430, 431 : observations ayant porté notamment sur les irrégularités de gestion qui ont été relevées par la Cour des comptes. - Intervient dans la discussion de la proposition de loi relative à la cession de parts ou d'actions, mises sous séquestre comme biens ennemis, de sociétés dont l'actif est exclusivement composé de marques de fabrique et de commerce [13 juin 1967]. - Discussion de l'article unique : son amendement tendant à une rédaction plus précise du début de cet article afin de ne viser, d'une part, que les sociétés dont l'actif est exclusivement composé de marques de fabrique et de commerce et, d'autre part, celles dont l'objet est de gérer des marques de fabrique et de commerce (p. 649). - Prend part, en qualité de rapporteur de la commission des finances, à la discussion du projet de loi de finances rectificative pour 1967 [15 juin 1967]. - Discussion générale (p. 666 à 669) : observations ayant porté notamment sur le déséquilibre budgétaire, la stagnation économique, le déséquilibre du budget social. - Répond aux observations formulées par M. Boulin, secrétaire d'Etat à l'économie et aux finances (p. 674, 675). - Intervient dans la discussion du projet de loi d'orientation foncière et urbaine [8 novembre 1967]. - Discussion des articles. - ART. 1er. - Art. 13 du code de l'urbanisme : observations sur l'amendement de M. Chauty tendant à supprimer le paragraphede cet article visant les règles d'utilisation des sols (p. 1127). - Suite de la discussion [9 novembre 1967]. - ARTICLE 7 : soutient l'amendement de M. Pellenc, au nom de la commission des finances, proposant que soit fixée à un minimum de 3.660 millions de francs en sus des crédits reportables des exercices antérieurs, la participation budgétaire de l'Etat, dans un programme triennal (annexes 1968, 1969, 1970) de constructions de voies urbaines rapides (p. 1164, 1165) ; observations sur le sous-amendement de M. Nungesser, secrétaire d'Etat à l'économie et aux finances, tendant à supprimer le mot « minimum » du texte de l'amendement précité (p. 1167, 1169) ; observations sur l'application de l'article 40 de la Constitution aux sous-amendements de MM. Dailly et Vallin (ibid.). - Suite de la discussion [10 novembre 1967]. ARTICLE 50 : soutient l'amendement de la commission des finances tendant à demander un taux uniforme de la taxe locale d'équipement pour l'ensemble du territoire communal (p. 1226) ; le retire (ibid.) ; ARTICLE 52 : amendement de la commission des finances tendant à une nouvelle rédaction de cet article relatif aux conditions de recouvrement de la taxe due par le bénéficiaire de l'autorisation de construire (p. 1228) ; ARTICLE 60 : observations (p. 1231) ; ARTICLE 63 : observations sur l'application de l'article 40 de la Constitution aux amendements de M. Dailly (p. 1233) ; explique son vote sur l'ensemble (p. 1238). - Intervient dans la discussion du projet de loi de finances pour 1968 [16 novembre 1967]. - AFFAIRES ÉTRANGÈRES. - Discussion générale : observations ayant porté notamment sur la situation des Français résidant ou ayant résidé à l'étranger ; l'aide au tiers monde (p. 1372, 1373) ; sur la situation difficile des établissements de Bilbao, de Saint-Sébastien et d'Istanbul (p. 1380). - Suite de la discussion [21 novembre 1967]. - EQUIPEMENT. - Examen des articles. - ETAT C. - TITRE V : amendement de M. Verdeille (participation des collectivités locales au financement de la voirie nationale) (p. 1566) ; observations sur l'applicabilité de l'article 42 de la loi organique à cet amendement (p. 1568). - Suite de la discussion [22 novembre 1967]. - AFFAIRES SOCIALES. - Discussion générale (p. 1623, 1624). - Suite de la discussion [23 novembre 1967]. - INDUSTRIE ; en qualité de rapporteur spécial de la commission des finances, intervient dans la discussion générale de ce budget. Observations ayant porté notamment sur : les créations d'emplois ; l'aide à l'industrie ; le rôle et les responsabilités du ministère de l'industrie ; l'industrie charbonnière ; l'approvisionnement de la métropole en énergie ; le ravitaillement en pétrole ; l'industrie sidérurgique ; le plan calcul ; l'industrie des biens d'équipement ; l'industrie automobile ; l'industrie du papier ; les problèmes de la recherche et du développement ; les brevets d'invention ; les industries dans le Marché commun (p. 1657 à 1661). - Examen des articles. - ETAT B. - TITRE III : son amendement tendant à réduire ce crédit de 383.356 francs (observations sur l'embauche de personnels pour le contrôle des raffineries à la suite de la catastrophe de Feysin) (p. 1669) ; son amendement tendant à réduire ce même titre III de 1.700.000 francs (observations sur la création des postes au service de la carte géologique) (p. 1669, 1670). - Suite de la discussion [27 novembre 1967]. - COMPTES SPÉCIAUX DU TRÉSOR. - Discussion générale (p. 1832, 1833) : observations relatives au soutien des produits tropicaux. - COOPÉRATION. Discussion générale : observations sur la nécessité pour les nations industrialisées de fixer les cours des produits tropicaux à des prix stables et rémunérateurs (p. 1836, 1837). - INTÉRIEUR (SERVICE DES RAPATRIÉS) ; en qualité de rapporteur spécial de la commission des finances, intervient dans la discussion générale concernant ce service : observations ayant porté notamment sur le problème de l'indemnisation et de la reconversion ; la situation des Français résidant dans les hauts plateaux du Vietnam ; le transfert des avoirs des Français résidant en Algérie, au Maroc et en Tunisie ; la situation des jeunes Français de Pondichéry (p. 1840 à 1843) ; (p. 1851, 1852). - Suite de la discussion [28 novembre 1967]. - ECONOMIE ET FINANCES. - SECTION II : SERVICES FINANCIERS ET AFFAIRES ÉCONOMIQUES. - Discussion générale : observations sur la participation de l'Etat aux dépenses de l'Agence de défense des biens et intérêts des rapatriés (p. 1929). - ARTICLES DE TOTALISATION DES CRÉDITS : son amendement tendant à insérer, après l'article 63, un article additionnel relatif au revenu imposable des personnes de nationalité française ou étrangère qui n'ont pas leur domicile réel en France mais qui y possèdent une ou plusieurs résidences (p. 1956) ; le retire (ibid.) ; Art. 63 quinquies (nouveau) : son amendement tendant à insérer cet article relatif à l'application du régime fiscal des plus-values à long terme aux produits de cession des brevets (p. 1959, 1960) ; Art. 77 (nouveau) : explique son vote sur l'amendement de M. Pellenc tendant à régulariser la situation de certains fonctionnaires de l'Etat qui avaient en Algérie le statut civil de droit local (p. 1961). - Prend part, en qualité de rapporteur pour avis de la commission des finances à la discussion de la proposition de loi tendant à valoriser l'activité inventive et à modifier le régime des brevets d'invention [30 novembre 1967]. - Discussion générale (p. 1985 à 1987). - Discussion des articles. - Art. 1er : amendement de M. Marcilhacy : observations (p. 1992) ; Art. 2 ter (nouveau) : amendement de M. Marcilhacy (p. 1993) ; Art. 8 : son sous-amendement tendant à rédiger comme suit le 1er alinéa du texte proposé par l'amendement de M. Marcilhacy : « Peut être brevetée toute invention portant notamment sur un produit, un procédé, une application ou une combinaison de moyens. » (p. 1995) ; Art. 8 bis : amendement de M. Marcilhacy : observations sur la protection des programmes d'ordinateurs (p. 1996) ; Art. 8 quater nouveau : amendement de M. Bord, secrétaire d'Etat à l'intérieur (p. 1997) ; Art. 13 : son amendement tendant à permettre aux décrets d'application de définir les différents documents à joindre à la description de la demande de brevet et de rédiger ainsi le second alinéa de cet article : « elle doit comporter notamment » (p. 1999) ; Art. 16 : observations sur le § 5 de cet article relatif aux indications de rejet de demande de brevet (p. 2000) ; art 16 bis (nouveau) : son sous-amendement tendant, dans l'amendement de M. Marcilhacy permettant aux tiers de prendre connaissance d'une demande de brevet dans un délai maximum de dix-huit mois à dater de son dépôt, après les mots : « rendu public » à insérer les mots « et la demande publiée en l'état » (p. 2000) ; le retire (ibid.) ; Art. 16 ter nouveau : son amendement tendant à insérer cet article disposant que : « du jour de la publication de la demande de brevet en application de l'article 16 bis (nouveau) et jusqu'à l'expiration du délai prévu à l'article 19 bis (nouveau), deuxième alinéa, tout tiers peut adresser à l'institut national de la propriété industrielle des observations écrites sur la brevetabilité au sens des articles 8 ter (nouveau) et 8 quater (nouveau) de l'invention, objet de ladite demande. Ces observations sont communiquées au propriétaire de la demande. » (p. 2001) ; art. 19 ter (nouveau) : amendement de M. Bord, secrétaire d'Etat à l'intérieur (p. 2003) ; Art. 21 : son sous-amendement tendant à compléter le texte proposé pour cet article qui dispose que le droit exclusif visé à l'article 1er prend effet à compter du début de la demande, par les mots « sous réserve des dispositions de l'article 53 » (p. 2003) ; le retire (ibid.) ; Art. 24 : son amendement tendant à préciser que l'interdiction prévue au 1er alinéa de cet article ne visera que les inventions relatives à un produit ou à un procédé susceptible d'être utilisé pour la fabrication d'un matériel considéré comme matériel de guerre par la législation en vigueur (p. 2004) ; le retire (ibid.) ; son amendement tendant, dans ce même article, à supprimer les mots « et exploitées librement » ; observations (p. 2004, 2005) ; le retire (ibid.) ; son amendement tendant à compléter le premier alinéa de cet article par une disposition disposant que « toutefois, l'interdiction d'exploiter tombe si l'exploitation de l'invention conserve un caractère secret pendant le délai s'écoulant entre le dépôt de la demande et l'autorisation de fait ou de droit » (ibid.) ; le retire (ibid.) ; son sous-amendement tendant à réduire de cinq à trois mois le délai pendant lequel le ministre chargé de la défense nationale fait procéder à l'examen des inventions (p. 2007) ; Art. 34 : son sous-amendement tendant à ajouter au dernier alinéa du texte proposé par l'amendement de M. Marcilhacy les mots : « effectuées extemporanément et par unité » afin de préciser que l'autorisation particulière donnée à la fabrication, à l'intérieur des établissements hospitaliers ou des officines de pharmacie, ne puisse être un cas d'exploitation industrielle (p. 2010) ; Art. 38 A nouveau : ses sous-amendements rédactionnels à l'amendement de M. Marcilhacy définissant les conditions de procédure dans lesquelles la demande de licence obligatoire doit être formulée (p. 2011, 2012) ; Art. 38 bis : amendement de M. Dailly tendant à supprimer cet article relatif à la licence de dépendance : observations (p. 2013) ; son sous-amendement tendant, en ce qui concerne les licences de dépendance, à introduire dans le texte le délai de trois ans prévu au titre des licences obligatoires (p. 2014). - Suite de la discussion [7 décembre 1967]. - Art. additionnel 39 ter : amendement de M. Yvon Bourges, secrétaire d'Etat aux affaires étrangères : observations (p. 2127) ; Art. 40 bis (nouveau) : son sous-amendement tendant à stipuler que le paiement des taxes devra être acquitté au plus tard au jour anniversaire de la demande (p. 2130) ; le retire (ibid.) ; Art. 47 : amendement du Gouvernement (déchéance des brevets pour non-paiement de l'annuité) (p. 2132) ; Art. 51 : son sous-amendement tendant à compléter cet article relatif à l'action civile en contrefaçon, par un alinéa relatif à la complicité en matière de contrefaçon (p. 2134) ; Art. 52 : son amendement tendant à modifier le début du troisième alinéa de cet article afin que le breveté puisse engager l'action pénale après constatation des faits de contrefaçon, étant entendu que la décision du tribunal correctionnel n'interviendra qu'après la décision du juge civil (p. 2135) ; Art. 56 : amendement de M. Marcilhacy (p. 2136) ; Art. 59 : son amendement tendant à supprimer cet article relatif aux peines encourues pour violation d'un secret intéressant la défense nationale (p. 2137) ; de retire (p. 2138) ; son sous-amendement tendant à ajouter in fine les mots : « si la violation porte préjudice à la défense nationale» (ibid.) ; le retire (ibid.) ; Art. 60 ter (nouveau) : son sous-amendement tendant à attribuer en principe l'ensemble du contentieux né de la présente loi, aux tribunaux de grande instance (p. 2140) ; Art. 62 : son sous-amendement tendant à modifier les deux derniers alinéas des dispositions relatives aux mesures transitoires (p. 2142) ; Art. 64 : son amendement tendant dans cet article à supprimer le deuxième alinéa qui stipule que les dispositions prévues aux articles 18 et 19, au sujet de l'examen documentaire, seront appliquées progressivement aux différents secteurs de la technique et par référence à la classification internationale des brevets d'invention instituée par la convention du 19 décembre 1954 : observations (p. 2143, 2144) ; le retire (ibid.). - Intervient dans la discussion, en nouvelle lecture, du projet de loi de finances pour 1968 [8 décembre 1967]. - Discussion générale (p. 2158). - Intervient dans la discussion, en deuxième lecture du projet de loi d'orientation foncière [12 décembre 1967]. - Discussion des articles. - Article 46 A ; observations sur l'application de l'article 40 de la Constitution à l'amendement de M. Dailly (p. 2227, 2228). - Prend part, au nom de M. de Ludovic Tron, rapporteur de la commission des finances, à la discussion du projet de loi relatif aux évaluations des propriétés bâties servant de base aux impôts locaux directs [14 décembre 1967]. - Discussion générale (p. 2305 à 2307). - Discussion des articles. - Art. 3 : observations sur cet article qui détermine les conditions dans lesquelles sera calculée la valeur locative cadastrale des locaux affectés à l'habitation ou servant à l'exercice d'une profession autre qu'agricole, commerciale ou artisanale (p. 2315, 2316) ; Art. 5 ; observations sur cet article qui définit les principes des modalités de fixation de la valeur locative cadastrale des usines et autres établissements industriels (p. 2317) ; amendement de M. Dailly soutenu par M. Descours Desacres tendant à exclure de la taxe foncière la totalité de l'outillage (p. 2318) ; Art. 6 : amendement du Gouvernement (ibid.) ; amendement de M. Vallin (p. 2319) ; Art. 6 bis : amendement de M. Dailly et du Gouvernement tendant à supprimer cet article relatif à la taxe sur les locaux professionnels (ibid.) ; Art. 9 : observations sur cet article relatif aux modalités d'évaluation pour les catégories de locaux, établissements ou installations de caractère industriel ou commercial dont la valeur locative sera déterminée sur l'ensemble du territoire (p. 2320) ; Art. 11 : amendement de M. Vallin (p. 2321, 2322) ; amendement du Gouvernement (rôle du directeur départemental des impôts) (ibid.) ; son sous-amendement tendant à rédiger comme suit le second alinéa du texte proposé par le Gouvernement : « En cas de désaccord entre le représentant de l'administration et la commission ou lorsque celle-ci refuse de prêter son concours, les éléments d'évaluation sont déterminés par le préfet dans les conditions prévues à l'alinéa précédent. » (ibid.) ; soutient l'amendement de M. Ludovic Tron tendant au troisième alinéa de cet article à porter à trois mois le délai accordé aux maires pour contester les éléments d'évaluation (ibid.) ; sous-amendement du Gouvernement : observations (p. 2323) ; Art. 13 : son amendement d'harmonisation (ibid.) ; Art. 14 : son amendement d'harmonisation (ibid.) ; Art. 15 : soutient l'amendement de M. Jozeau-Marigné tendant à compléter le premier alinéa du paragraphe III de cet article par les mots : « ... toute partie intéressée devant être appelée à la cause. » (p. 2324) ; Art. 16 : observations (ibid.) ; Art. 18 : son amendement tendant à supprimer cet article qui renvoie à des décrets la fixation du détail des règles d'évaluation des propriétés bâties (ibid.) ; Art. 28 : observations sur cet article relatif à la faculté pour le Gouvernement d'effectuer des révisions quinquennales des bases d'imposition à la contribution foncière des propriétés bâties et non bâties (p. 2325) ; Art. 46 A : son amendement tendant à remplacer la date du 2 octobre 1968 par celle du 2 avril 1968 dans cet article qui prévoit le dépôt d'un projet de loi traduisant les conclusions de la commission chargée d'examiner les problèmes posés par la répartition des responsabilités publiques entre l'Etat et les diverses collectivités locales (ibid.) ; son amendement tendant à compléter cet article par un troisième alinéa disposant que le Gouvernement devra déposer avant le 15 mai 1968 un projet de loi traduisant les conclusions de cette commission » (p. 2326) ; son amendement tendant à rédiger comme suit l'intitulé du projet de loi : « projet de loi relatif aux évaluations servant de base à certains impôts locaux directs » (ibid.). - Suite de la discussion [19 décembre 1967]. - En qualité de rapporteur pour le Sénat de la commission mixte paritaire, présente les conclusions du rapport de la commission sur les dispositions restant en discussion de ce projet de loi (p. 2428) - Discussion des articles. - Art. 6 bis : observations sur l'amendement du Gouvernement tendant à supprimer cet article relatif à la taxe sur la valeur ajoutée des locaux professionnels (p. 2430) ; Art. 46 A : observations (p. 2431). - Intervient dans la discussion des conclusions du rapport de la commission mixte paritaire sur les dispositions restant en discussion de la proposition de loi tendant à valoriser l'activité inventive et à modifier le régime des brevets d'invention [19 décembre 1967]. - Discussion des articles. - Art. 2 ter : observations (p. 2435) ; Art. 8 bis : observations sur la protection des programmes d'ordinateurs (ibid.) ; Art. 25 : observations sur la question du secret frappant un certain nombre d'inventions intéressant la défense nationale (p. 2436) ; Art. 38 A : (ibid.) ; explique son vote sur l'ensemble (p. 2437). - Intervient dans la discussion du projet de loi portant approbation de la convention internationale pour la protection des obtentions végétales [20 décembre 1967]. - Discussion générale (p. 2499). - Intervient, en qualité de rapporteur de la commission des finances, dans la discussion du projet de loi autorisant l'approbation de l'accord franco-soviétique relatif au régime fiscal des brevets [20 décembre 1967]. - Discussion générale (p. 2502, 2503).