Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Rapport sur les pêcheurs français face au Brexit

Dernière mise à jour le 16 décembre 2021
Partager cet article :
  • sur Facebook
  • sur Twitter
  • sur Google Plus
  • sur LinkedIn

 

Mercredi 15 décembre 2021, Alain CADEC, vice-président de la commission des affaires européennes, membre de la commission des affaires économiques et président de la section "pêche et produits de la mer", a présenté à la presse son rapport "Ne laissons pas les Britanniques faire des pêcheurs français les victimes collatérales du Brexit", sous la présidence de Sophie PRIMAS, présidente de la commission des affaires économiques, et Jean-François RAPIN, président la commission des affaires européennes.

Conférence de presse (15 décembre 2021)

 

Mercredi 15 décembre 2021, Alain CADEC, vice-président de la commission des affaires européennes, membre de la commission des affaires économiques et président de la section "pêche et produits de la mer", a présenté à la presse son rapport "Ne laissons pas les Britanniques faire des pêcheurs français les victimes collatérales du Brexit", sous la présidence Sophie PRIMAS, présidente de la commission des affaires économiques, et Jean-François RAPIN, président de la commission des affaires européennes

 

 Comprendre les enjeux

 

La pêche hexagonale dépend pour un quart de ressources capturées dans les eaux britanniques, très poissonneuses. Aux conséquences négatives du Brexit, s’ajoutent maintenant celles de la non-application de l’accord de commerce euro-britannique conclu en décembre 2020, les Britanniques refusant d’octroyer des licences auxquelles les pêcheurs ont pourtant droit.

Comme ce sont surtout les navires de moins de 12 mètres qui sont privés d’accès aux eaux britanniques, c’est tout le modèle français de pêche, artisanal et côtier, qui est bouleversé. D’autant que le pire est encore à venir, avec les barrières à l’entrée qu’érigent les Britanniques et la perspective de négocier chaque année les quotas après juin 2026, date de fin d’application de l’accord.

Mercredi, Alain CADEC présentera des propositions concrètes pour soutenir les pêcheurs français face au Brexit et sortir de cette situation diplomatique et économique délétère.

En savoir plus :

Photo ©