Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Les hommages du Sénat à Leconte de Lisle

 

Monument dédié à Leconte de Lisle dans le Jardin du Luxembourg

Après le décès de Leconte de Lisle en 1894, une souscription publique est ouverte afin de lui élever un monument. L’exécution en est confiée au sculpteur, grand prix de Rome, Denys Puech.

 Inauguré en juillet 1898, dans le jardin du Luxembourg, jardin que Leconte de Lisle traversait quotidiennement, ce monument représente une allégorie de la Gloire, les ailes déployées, qui enlace le buste du poète en marche vers " le Parnasse ". Le poète José-Maria de Heredia, ami de Leconte de Lisle, représente l’Académie française à l’inauguration.

 Après avoir vu cette statue, Anatole France confia à Rodin : " Leconte de Lisle, caressé par une grande femme ailée en saindoux, me semble surtout à plaindre. Et quand je l’aperçois, je me sauve en songeant que peut-être, un jour, sous les ombrages, Monsieur Puech représentera une affaire Dreyfus en suif, baisant à pleine bouche mon buste en margarine ! ".

 En 1934, une plaque est apposée sur son domicile du 64 boulevard Saint-Michel.

 En 1952, on célèbre le centenaire des Poèmes antiques.

Dossier d'archives : Leconte de Lisle - juin 2000