Allez au contenu, Allez à la navigation



 

1 Pour célébrer cet anniversaire, un colloque international "Budapest 1956-1996" a eu lieu au Palais du Luxembourg les 28 et 29 octobre 1996.

2 Sources : "Dossiers sur la Hongrie", ministère des affaires étrangères hongrois.

Notes du ministère des affaires étrangères français.

3 La langue hongroise appartient à la branche ougrienne de la famille linguistique finno-ougrienne. En fait, cette langue est apparentée non seulement au finnois, à l'estonien et au lapon, mais encore au mordve, au tchérémisse, au votiak, au zyriène et surtout au vogoul et à l'ostiak.

4 Source : "Dossiers sur la Hongrie", ministère des affaires étrangères hongrois.

5 Le mandat des députés commençant lors de la séance constitutive et s'achevant lors de la séance constitutive de l'Assemblée suivante.

6 En octobre 1996, Michelin a acquis pour 9,9 milliards de forints, le fabricant hongrois de pneumatiques Taurus -pneus pour camions et engins agricoles- dont le chiffre d'affaires en 1995 était de 20 milliards de forints, dont 11 milliards à l'exportation et le profit net de 500 millions de forints. Taurus emploie 4.000 personnes.

7 Peu après le retour de la délégation sénatoriale, un entretien officiel a été demandé au Président du Groupe sénatorial France-Hongrie par des représentants d'une nouvelle coalition électorale formée de trois partis d'opposition. L'intérêt de cette initiative pour les prochaines élections législatives de 1988 a motivé l'insertion de cet entretien dans le présent document.

8 Chapitre établi à partir du dossier d'information élaboré par le Conseiller économique et commercial près l'Ambassade de France en Hongrie et remis à la délégation du Groupe sénatorial France-Hongrie lors de la rencontre avec des hommes d'affaires à la Chambre de commerce franco-hongroise de Budapest le 22 octobre 1996.

9 La demande d'adhésion a été déposée officiellement le 1er avril 1994.

10 Source : Rapport annuel "Phare 1994" de la Commission européenne.

11 Sources : Centre français du commerce extérieur (CFCE) et Ambassade de France en Hongrie.

12 Etabli à partir de la note sur "Le consommateur hongrois" rédigée par le Poste d'expansion économique à Budapest.

13 Source : "Un marché : Hongrie", Les Éditions du Centre français du commerce extérieur, 1995.

14 Source : Research Institute of industrial economics of the hungarian Academy of sciences (juin 1996).

15 Source : Note du Conseiller économique et commercial près l'Ambassade de France en Hongrie (mai 1996).

16 Source : Ambassade de France en Hongrie.

17 Source : Ambassade de France en Hongrie (juillet 1996).

18 Programme européen.

19 "L'utilisation du français dans le contexte économique hongrois". Cette étude indique notamment que les 360 entreprises francophones (françaises, belges et suisses) présentes en Hongrie ont effectué 800 millions de dollars d'investissements et emploient 20.000 personnes. Ces entreprises envisagent d'embaucher environ 2.800 personnes dans les trois années à venir dont 500 personnes pour des postes francophones.

2020 La France est le troisième vendeur de programmes à la Télévision hongroise. En volume horaire de programmes étrangers achetés, la France représente 9 % du marché derrière les Etats-Unis d'Amérique (24 %) et la Grande-Bretagne (12,5 %) et devant l'Allemagne (6 %).

21 "Avec les Pays d'europe centrale et orientale, l'Union européenne va renforcer sa puissance dans le domaine agricole et devenir rapidement, malgré le coup d'arrêt du GATT, le premier exportateur mondial devant les Etats-Unis, en matière de produits agro-alimentaires". Jacques BLANCHET et Alain REVEL dans "Elargissement de l'Europe à l'Est, danger ou chance pour les agriculteurs ?" (p.214).