Allez au contenu, Allez à la navigation

Stratégie de Lisbonne : l'Europe peut-elle passer à la vitesse supérieure ?

Rapport d'information de M. Jean BIZET, fait au nom de la délégation pour l'Union européenne n° 234 (2005-2006) - 3 mars 2006

La nouvelle stratégie de Lisbonne, recentrée depuis 2005 sur la croissance et l'emploi, devient progressivement l'outil de la politique économique qui manque cruellement à l'Europe à côté de la politique monétaire menée par la Banque centrale européenne.

Pour autant, le partenariat pour la croissance et l'emploi, tel qu'il est proposé par la Commission européenne dans sa récente communication, ne convainc pas : l'Europe n'investit pas assez dans la recherche et l'innovation ; des éléments déterminants de la compétition économique restent absents de l'analyse ; les réponses aux défis de la mondialisation et du vieillissement de la population ne semblent pas adaptées.

Pour être crédible, la nouvelle méthode de coordination des politiques économiques implique un plus grand engagement des pouvoirs publics pour mieux faire connaître à l'opinion le contenu de la stratégie de Lisbonne et pour lui assurer un contenu plus opérationnel. du public les travaux, conclusions et propositions formulés par les missions d'information

A lire aussi

Tous les documents de la rubrique