Allez au contenu, Allez à la navigation

Consignes sur la pratique religieuse des soldats français dans le Golfe

9e législature

Question écrite n° 13305 de M. Jean-Jacques Robert (Essonne - RPR)

publiée dans le JO Sénat du 17/01/1991 - page 87

M. Jean-Jacques Robert attire l'attention de M. le ministre de la défense sur les consignes données aux soldats français dans le Golfe, concernant leur pratique religieuse. En effet, pendant les fêtes de Noël, les Français, stupéfaits, ont découvert et appris que nos soldats en expédition dans le Golfe, et notamment en Arabie Saoudite, étaient mis en demeure de manifester la plus grande réserve dans l'expression et la pratique de leur foi chrétienne. Ainsi, faisant référence à la Croix-Rouge, le courrier ne devait pas comporter de signes ayant trait à la religion chrétienne ; de plus, les aumôniers militaires devaient exercer leur ministère avec la plus grande discrétion. Ces contraintes s'ajoutent à bien d'autres, dont celles concernant la vie sociale des femmes. C'est pourquoi il lui demande, face à cette situation étonnante au regard de la fraternelle présence de l'armée française, venue pour aider ces pays d'accueil dans leur défense, quelles mesures de réciproc
ité il entend prendre en France.



Réponse du ministère : Défense

publiée dans le JO Sénat du 25/04/1991 - page 868

Réponse. - Noël a été fêté par nos troupes stationnées en Arabie Saoudite conformément à nos traditions et tout en respectant les usages locaux. C'est pourquoi, sans qu'elles aient été systématiquement couvertes par la presse, différentes célébrations ont été organisées au sein de toutes les unités avec la discrétion qui entoure cette fête à laquelle recueillement et convivialité donnent un caractère privé.