Allez au contenu, Allez à la navigation

Représentation des retraités dans les organismes

9e législature

Question écrite n° 18055 de M. Emmanuel Hamel (Rhône - RPR)

publiée dans le JO Sénat du 24/10/1991 - page 2312

M. Emmanuel Hamel signale à l'attention de M. le secrétaire d'Etat à la famille, aux personnes âgées et aux rapatriés le voeu du Comité national des retraités et des personnes âgées qu'il soit sur le plan national, ainsi que les comités régionaux et départementaux au niveau des régions et des départements " reconnu pour désigner les représentants des retraités dans les organismes où se joue leur sort, leur devenir ". Il lui demande la réponse de son secrétariat d'Etat et du Gouvernement à cette volonté du Comité national et des comités régionaux et départementaux des retraités et des personnes âgées d'être associés aux réflexions et décisions concernant le statut, la situation, l'avenir des retraités et personnes âgées, tant au plan national qu'au niveau des régions et des départements.



Réponse du ministère : Famille et personnes âgées

publiée dans le JO Sénat du 06/08/1992 - page 1811

Réponse. - Le Gouvernement est convaincu du rôle à la fois social, économique et familial essentiel des retraités et des personnes âgées. En procédant, en avril 1992, au renouvellement des membres du comité national des retraités et des personnes âgées et en adjoignant aux représentants des organisations syndicales et des associations représentatives des retraités des personnalités qualifiées en économie et en gérontologie notamment, il a souhaité renforcer l'action de ce comité qui doit être étroitement associé aux réflexions des pouvoirs publics sur l'ensemble des problèmes de la vieillesse. A titre d'exemple, le comité national des retraités et des personnes âgées a été associé aux réflexions menées pour l'amélioration de la prise en charge de la dépendance. Il a été également représenté dans le groupe de travail chargé d'élaborer un document méthodologique pour l'élaboration des schémas gérontologiques départementaux. Enfin, il est très étroitement associé à lamise en place de l'année européenne des personnes âgées. Il appartient, dans chaque département, au président du conseil général d'affirmer l'opportunité d'associer le comité départemental des retraités et des personnes âgées à l'élaboration du schéma gérontologique départemental.