Allez au contenu, Allez à la navigation

Nouvelle numérotation téléphonique et départements d'outre-mer

10e législature

Question écrite n° 18876 de M. Edmond Lauret (La Réunion - NI)

publiée dans le JO Sénat du 21/11/1996 - page 3030

M. Edmond Lauret attire l'attention de M. le ministre délégué à la poste, aux télécommunications et à l'espace sur la nouvelle numérotation adoptée par France Télécom depuis le 18 octobre. Cette réforme avait un but louable, celui de permettre d'augmenter le nombre de numéros disponibles étant donné le formidable développement des télécommunications. Mais elle a aussi confirmé un vieux fait : les DOM ne sont pas la France pour France Télécom. En effet, pour appeler la Réunion depuis la métropole on compose désormais 10 chiffres : 02 62 XX XX XX (au lieu du 19 262 XX XX XX). La logique aurait voulu qu'un étranger souhaitant contacter un correspondant réunionnais fasse le 00 (accès à l'international), le 33 (France), 262 (Réunion) et les 6 chiffres de l'abonné. Eh bien non . Il lui faut faire le 33 suivi immédiatement du 262, comme si la Réunion était un pays indépendant au même titre que Maurice ou les Comores (c'est-à-dire le 00 262 XX XX XX). Comment faire admettre à des partenaires économiques étrangers que les DOM sont des départements français à part entière ? Cela a de plus un coût pour les entreprises qui doivent prévoir une double annonce sur les papiers à en-tête (numéro depuis la France : 02 62..., numéro depuis l'étranger : 00 262...). Il est à noter que les communications étranger-DOM passent par la métropole ; ne serait-il pas plus simple et logique de reprogrammer les standards électroniques afin que les DOM soient enfin français pour France Télécom.



Réponse du ministère : Poste

publiée dans le JO Sénat du 02/01/1997 - page 44

Réponse. - La numérotation téléphonique mise en oeuvre depuis le 18 octobre 1996 doit permettre de faire face au développement important des télécommunications. Tous les numéros de téléphone en France ont dix chiffres. Pour appeler la Réunion depuis la métropole, on compose désormais le 02 62 XX XX XX et réciproquement, pour appeler un correspondant de métropole depuis la Réunion, on compose aussi 10 chiffres, le 0X XX XX XX XX. Afin d'éviter toute confusion dans le numéro composé, il est recommandé de présenter sur les documents et cartes de visite, partout en France, le numéro de téléphone dans les deux possibilités de numérotation : à la Réunion : 02 62 XX XX XX ; pour l'international : p 2 62 XX XX XX. Le plan de numérotage mondial attribue des indicatifs de pays en fonction des zones géographiques mondiales. Les départements d'outre-mer s'inscrivent dans ce plan, permettant ainsi aux pays étrangers d'accéder aux DOM dans les meilleures conditions possibles avec des contraintes techniques compatibles avec les possibilités des commutateurs. L'utilisation du 33 aurait pour conséquence de supprimer les relations de voisinage et de drainer tout le trafic international destiné aux DOM via la métropole, car tous les pays n'ont pas la possibilité technique de différencier la métropole des DOM autrement qu'en utilisant le plan de numérotage mondial. Dans cette hypothèse, les appels de l'île Maurice vers la Réunion devraient passer par la métropole, ce qui conduirait à rallonger les liaisons et, de fait, à dégrader la qualité et à augmenter le coût des communications. L'évolution des réseaux et des mécanismes de traitement des appels dans les centres internationaux devrait conduire progressivement à lever les contraintes techniques et d'exploitation actuelles. Il apparaît toutefois que ces évolutions n'interviendront pas avant plusieurs années.