Allez au contenu, Allez à la navigation

Transfert au Panthéon des cendres de Rouget de Lisle

11e législature

Question écrite n° 20767 de M. Henri d'Attilio (Bouches-du-Rhône - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 25/11/1999 - page 3828

M. Henri d'Attilio appelle l'attention de Mme le ministre de la culture et de la communication sur la demande de transfert au Panthéon des cendres de Claude-Joseph Rouget de Lisle, figure emblématique de l'histoire de France, comme le préconise une très ancienne décision du Conseil de Paris. En effet, le 6 juillet 1915, au cours d'une séance extraordinaire, le Conseil de Paris avait voté à l'unanimité le transfert des cendres de Rouget de Lisle au Panthéon à l'occasion du 14 Juillet. Cependant, en l'absence d'un texte législatif spécifique voté par les deux chambres comme le précisait la Constitution de l'époque, le Conseil des ministres a dû renoncer à cette cérémonie et les cendres furent provisoirement déposées aux Invalides où elles reposent toujours dans l'indifférence générale. Il lui demande si, à l'occasion du 14 Juillet 2000, elle envisage de réparer cet oubli.



Réponse du ministère : Culture

publiée dans le JO Sénat du 31/08/2000 - page 3000

Réponse. - L'honorable parlementaire appelle l'attention de Mme la ministre de la culture et de la communication sur la demande de transfert au Panthéon des cendres de Claude-Joseph-Rouget de Lisle. La décision de tranférer les cendres des grands personnages de la république au Panthéon se fait aujourd'hui par décret présidentiel sur proposition du Premier ministre. A ce jour le transfert des cendres de Rouget de Lisle n'a pas été officiellement évoqué. M. le président de la république a fait connaître, en revanche, son souhait de faire procéder au transfert des cendres d'Hector-Berlioz au Panthéon, en 2003.