Allez au contenu, Allez à la navigation

Visite en France du ministre de la fonction publique italienne

11e législature

Question écrite n° 23036 de M. Emmanuel Hamel (Rhône - RPR)

publiée dans le JO Sénat du 24/02/2000 - page 652

M. Emmanuel Hamel attire l'attention de M. le ministre de la fonction publique, de la réforme de l'Etat et de la décentralisation sur la visite en France le 1er février 2000 du ministre de la fonction publique italienne. Il souhaiterait connaître les sujets évoquées lors de sa rencontre avec son homologue italien et aimerait savoir si des accords entre les deux pays ont été conclus. Concernant quels sujets ?



Réponse du ministère : Fonction publique

publiée dans le JO Sénat du 04/10/2001 - page 3202

La construction européenne passe aussi par le développement d'administrations publiques de qualité, au niveau national et communautaire. La comparaison des politiques de modernisation de l'Etat entre pays européens, les échanges réguliers d'expériences, l'élaboration de projets communs entre les quinze, constituent aussi un des axes de la politique de coopération administrative internationale de la France. Dans ce cadre, la France entretient des relations privilégiées avec l'Italie, et les échanges entre les deux pays sont fréquents et fructueux. La rencontre du 1er février 2000 avec le ministre italien de la fonction publique avait plus partiuclièrement pour objectif la préparation de la présidence française de l'Union européenne, au cours du deuxième semestre 2000, et l'organisation envisagée d'un conseil des ministres européens de la fonction publique et l'administration. Cette réunion, qui s'est tenue à Strasbourg les 7 et 8 novembre 2000, a permis l'adoption d'un programme de travail détaillé, destiné à créer un " espace européen de qualité des administrations publiques ". De nombreux contacts franco-italiens contribuent aujourdhui à la réalisation des objectifs fixés en commun à Strasbourg. Une prochaine rencontre, prévue à Rome courant septembre 2001, permettra de faire le point sur les projets en cours avec le nouveau ministre italien de la fonction publique, et de confirmer les relations privilégiées entre les deux pays.