Allez au contenu, Allez à la navigation

Publication en anglais des articles techniques des chefs de service de l'Assistance publique

11e législature

Question écrite n° 23169 de M. Henri de Richemont (Charente - RPR)

publiée dans le JO Sénat du 02/03/2000 - page 726

M. Henri de Richemont attire l'attention de M. le ministre délégué à la coopération et à la francophonie sur les informations parues dans la presse, selon lesquelles l'Assistance publique aurait demandé à ses chefs de service de ne plus utiliser le français mais l'anglais pour la rédaction de leurs articles techniques et la publication du résultat de leurs travaux. Or l'AP est un service public français, financé par les contributions sociales des Français. De plus, la recherche française est d'une qualité qui n'a rien à envier à ses concurrents anglo-saxons sans que, pour autant, ses chercheurs soient anglophones. Elle a en outre dans de nombreux pays francophones un rayonnement qui concourt aux succès de notre industrie. La presse spécialisée d'expression française s'alimente des contributions que lui fournissent les chercheurs français et ce serait la tuer que de ne plus rien publier en français. Enfin, de telles instructions, si elles étaient avérées, seraient en contradiction formelle avec la loi sur la francophonie. Il souhaite savoir quelles mesures immédiates seront prises pour corriger ce qui apparaît donc comme une véritable faute.

Transmise au ministère : Santé



Réponse du ministère : Santé

publiée dans le JO Sénat du 03/08/2000 - page 2747

Réponse. - Il est précisé à l'honorable parlementaire que le ministère de l'emploi et de la solidarité a adressé à l'AP-HP une note de service lui demandant de se conformer aux directives ministérielles visant à assurer la promotion de la langue française au travers de l'ensemble de ses publications et articles, y compris ceux à caractère médical et scientifique, et de communiquer cette instruction à la communauté de ses médecins et chercheurs concernés par ces mesures, tout en sachant que certains travaux font l'objet d'une traduction en langue anglaise pour des raisons de communication internationale.