Allez au contenu, Allez à la navigation

Statut des inspecteurs de l'éducation nationale

11e législature

Question écrite n° 23660 de M. Jean-François Le Grand (Manche - RPR)

publiée dans le JO Sénat du 23/03/2000 - page 1014

M. Jean-François Le Grand attire l'attention de M. le ministre de l'éducation nationale, de la recherche et de la technologie sur le rapport que vient de remettre l'inspecteur général Pierre Dasté sur les missions et statuts des inspecteurs de l'éducation nationale et qui recommande la constitution d'un corps unique d'inspecteurs comme étant la seule solution conforme à l'évolution pédagogique du système clairement mise en oeuvre actuellement. Au-delà de la revalorisation indispensable de la carrière, c'est une mesure qui s'impose pour rechercher une plus grande synergie entre les différents niveaux d'enseignement. Ce corps, calqué sur celui des inspecteurs pédagogiques régionaux-inspecteurs d'académie (IPR-IA) actuels, intégrerait l'ensemble des corps d'inspection, dont le ministre a bien voulu reconnaître l'égale dignité. Or, aujourd'hui, les inspecteurs terminent leur carrière à l'indice 731 (moins que certains personnels qu'ils ont sous leur responsabilité). En conséquence, il lui demande s'il entend mettre en oeuvre rapidement un corps unique d'inspecteurs aux missions diversifiées et identiques.



Réponse du ministère : Éducation

publiée dans le JO Sénat du 06/07/2000 - page 2390

Réponse. - Le ministre de l'éducation nationale est conscient du rôle important des inspecteurs de l'éducation nationale (IEN) au sein du système éducatif. M. Pierre Daste, inspecteur général de l'administration de l'éducation nationale et de la recherche a été chargé d'élaborer un rapport sur les missions et les statuts des corps d'inspection. Ce rapport formule un certain nombre de propositions relatives à la carrière des corps d'inspection. A la suite de ce rapport, une concertation a été engagée avec les organisations représentatives de ces corps, afin d'examiner les évolutions susceptibles d'être apportées à leurs missions, à leur recrutement, à leur formation et à leur carrière.