Allez au contenu, Allez à la navigation

Bilan du Festival de la citoyenneté

11e législature

Question écrite n° 24325 de M. Serge Mathieu (Rhône - RI)

publiée dans le JO Sénat du 13/04/2000 - page 1348

M. Serge Mathieu demande à Mme le ministre de la jeunesse et des sports si elle peut présenter, à la représentation nationale, un bilan statistique exhaustif du premier Festival de la citoyenneté, organisé dans toute la France du 18 au 25 mars, avec pour thème " Changer les rapports entre jeunesse et institutions ".



Réponse du ministère : Jeunesse

publiée dans le JO Sénat du 03/08/2000 - page 2736

Réponse. - A l'initiative des conseils de la jeunesse mis en place en 1998 par le ministère de la jeunesse et des sports, un premier festival de la citoyenneté s'est déroulé sur tout le territoire national, du 18 au 25 mars 2000, avec une journée de clôture le 30 mars à l'Assemblée nationale. Appuyés par le ministère de la jeunesse et des sports, le Conseil de la jeunesse qui est composé, au plan national, de 170 jeunes et les conseils départementaux de la jeunesse de 3 000 jeunes, ont été les pilotes de ce festival organisé ainsi par et pour les jeunes. L'objectif poursuivi était de donner aux jeunes l'occasion de s'interroger sur la notion de citoyenneté. Il s'agissait également de mettre en lumière toutes les initiatives pour améliorer la connaissance des droits des jeunes, la reconnaissance de leur place dans la société, leur participation à la vie de la cité, leurs relations avec les institutions. Le pari semble avoir été réussi puisque 1 000 projets ont été labellisés par les conseils départementaux de la jeunesse. Des initiatives dans tous les départements, en métropole comme en outre-mer, ont pris les formes les plus diverses : débats, concerts, spectacles, rencontres sportives, expositions. Des centaines d'associations se sont impliquées. Les thèmes les plus fréquents ont été : la lutte contre la violence, les discriminations, la citoyenneté, l'engagement, la ruralité et l'environnement. Dans certains départements, jusqu'à 2 600 jeunes ont pris part à ce festival, ce qui représente sur l'ensemble du pays plusieurs dizaines de milliers de participants, à un titre ou à autre. Cet événement marque un tournant dans la prise de parole des jeunes. La qualité et la diversité des projets révèlent la générosité et la créativité dont les jeunes sont porteurs. Un document proposant des éléments de bilan et une synthèse des propositions de mesures résultant des initiatives du festival de la citoyenneté, ainsi qu'une revue de presse présentant un bilan exhaustif du festival, ont été réalisés. Ces documents sont disponible, auprès du ministère de la jeunesse et des sports.