Allez au contenu, Allez à la navigation

Nouvelles technologies de l'information et de la communication dans l'administration : besoin d'un partage des expériences entre les départements ministériels

11e législature

Question écrite n° 24627 de M. Emmanuel Hamel (Rhône - RPR)

publiée dans le JO Sénat du 20/04/2000 - page 1403

M. Emmanuel Hamel attire l'attention de M. le ministre de la fonction publique et de la réforme de l'Etat sur le rapport d'un conseiller d'Etat intitulé " L'Etat et les technologies de l'information - Vers une administration à accès pluriel " rendu public le 6 mars 2000, dans lequel ses auteurs estiment qu'en ce qui concerne les nouvelles technologies de l'information et de la communication dans l'administration " le besoin d'un partage d'expérience entre les départements ministériels doit être pris en compte en amont des projets et en aval des projets dans l'administration. " Il aimerait connaître son sentiment à l'égard de cette suggestion et les mesures envisagées pour en assurer la concrétisation.



Réponse du ministère : Fonction publique

publiée dans le JO Sénat du 28/09/2000 - page 3330

Réponse. - Le déploiement de l'administration électronique requiert à l'évidence une coordination interministérielle renforcée pour favoriser la mise en uvre des chantiers prioritaires, assurer la synergie des services de l'Etat, au niveau central et déconcentré, proscrire les projets redondants et dégager des économies d'échelle. La délégation interministérielle à la réforme de l'Etat (DIRE) et la mission de soutien technique au développement des technologies de l'information dans l'administration (MTIC) sont chargées, depuis 1998, d'assurer cette coordination et de veiller à l'élaboration de systèmes d'information cohérents et interopérables pour l'administration. Grâce à l'édiction régulière de normes et recommandations organisationnelles ou techniques dans les domaines d'intérêt commun, à l'animation de réseaux ou groupes de travail interministériels spécialisés, au suivi permanent des grands chantiers du PAGSI, au pilotage de grands projets structurants, ces deux organismes facilitent l'identification et la mise en valeur des actions les plus intéressantes ainsi que la diffusion des meilleures pratiques au sein des administrations. En outre, par le biais d'instruments financiers appropriés (fonds de réforme de l'Etat, fonds interministériel de modernisation), la DIRE et la MTIC soutiennent chaque année de nombreux projets innovants dans le domaine de la création de systèmes télématiques et de services publics en ligne et contribuent ainsi à développer le partage d'expérience entre les départements ministériels.