Allez au contenu, Allez à la navigation

Disparités géographiques de la mortalité en France

11e législature

Question écrite n° 24762 de M. Emmanuel Hamel (Rhône - RPR)

publiée dans le JO Sénat du 27/04/2000 - page 1493

M. Emmanuel Hamel attire l'attention de Mme le ministre de l'emploi et de la solidarité sur l'information parue aux pages 12 et 13 du quotidien Le Monde du 3 mars 2000 selon laquelle, d'après une étude sur la santé en France, premier tome de l'ouvrage intitulé L'atlas de la santé en France, publié le 3 mars dernier et réalisé par une équipe de géographes, scientifiques et statisticiens, le taux de mortalité en France varie de 1 à 15 selon les cantons français et les inégalités sociales face à la mort s'accroissent. Il souhaiterait connaître son opinion à l'égard des conclusions de cette étude et aimerait savoir quelle réponse elle peut apporter aux propos de l'un des coordonnateurs de ce travail qui estime que " la mortalité prématurée (avant soixante ans), qui est plus importante en France que dans les autres pays européens, est liée à l'absence d'une culture de la prévention ".



La question est caduque