Allez au contenu, Allez à la navigation

Création d'un corps unique d'inspection de l'éducation nationale

11e législature

Question écrite n° 24823 de M. Bernard Fournier (Loire - RPR)

publiée dans le JO Sénat du 04/05/2000 - page 1547

M. Bernard Fournier demande à M. le ministre de l'éducation nationale de bien vouloir lui indiquer quelles sont ses intentions relatives à la création d'un corps unique d'inspection de l'éducation nationale. Ce corps unique est présenté par les partenaires sociaux comme la conséquence logique de la reconnaissance de l'égale dignité de la fonction d'inspection à tous les niveaux, il constituerait la condition pour la mise en place d'un vrai travail d'équipe. Il le remercie de lui préciser si sa position qu'il avait défendue sur ce point en 1993 et alors qu'il occupait déjà ses fonctions, est toujours d'actualité.



Réponse du ministère : Éducation

publiée dans le JO Sénat du 27/07/2000 - page 2658

Réponse. - Le ministre de l'éducation nationale est conscient du rôle important confié aux inspecteurs de l'éducation nationale (IEN) au sein du système éducatif. S'agissant des modifications relatives au statut des personnels d'inspection, une concertation est actuellement engagée avec les organisations représentatives de ces corps, afin d'examiner les évolutions susceptibles d'être apportées à leurs missions, à leur recrutement, à leur formation et à leur carrière. Dans le cadre des discussions en cours, la revalorisation du corps des inspecteurs de l'éducation nationale est apparue souhaitable, afin de prendre en compte tant l'évolution des corps viviers que la diversification des responsabilités des IEN au sein du système éducatif. En outre, il s'avère indispensable de conduire une réflexion approfondie, de plus long terme, sur la nécessaire évolution des missions dévolues à ces personnels, sur leur identité, ainsi que le travail commun que doivent mener les personnels d'inspection, afin de contribuer à assurer la cohérence de l'encadrement pédagogique.