Allez au contenu, Allez à la navigation

Projet de soins infirmiers (PSI)

11e législature

Question écrite n° 26335 de M. Jean-Michel Baylet (Tarn-et-Garonne - RDSE)

publiée dans le JO Sénat du 29/06/2000 - page 2282

M. Jean-Michel Baylet attire l'attention de Mme le secrétaire d'Etat à la santé et aux handicapés sur les conséquences de la mise en place du projet de soins infirmiers (PSI). En effet, ce plan prévoit que les auxiliaires de vie dispenseront des soins après un passage initiale et transitoire des infirmiers. Sans remettre en cause le savoir-faire des auxiliaires de vie, il sera toutefois délicat de leur confier la responsabilité de certains patients dans la mesure où ils ne pourront pas distribuer les médicaments. Par ailleurs, la prise en charge par l'assurance maladie des actes effectués par les auxiliaires de vie semble aléatoire. En conséquence, il lui demande ce qu'elle envisage afin de garantir, pour les personnes soignées à domicile, la bonne exécution des soins et leur couverture financière.



La question est caduque