Allez au contenu, Allez à la navigation

Travaux du groupe de réflexion sur l'accès des handicapés aux loisirs

11e législature

Question écrite n° 26470 de M. Alain Gournac (Yvelines - RPR)

publiée dans le JO Sénat du 06/07/2000 - page 2354

M. Alain Gournac demande à Mme le ministre de la jeunesse et des sports quel est l'état d'avancement des travaux du groupe de travail national relatif à l'accès des personnes handicapées aux loisirs. Il lui rappelle qu'elle avait indiqué que ce groupe de travail serait ouvert aux associations de personnes handicapées et aux organisations de séjours. Il lui demande donc si cette consultation est en cours.



Réponse du ministère : Jeunesse

publiée dans le JO Sénat du 21/09/2000 - page 3265

Réponse. - Le ministère de la jeunesse et des sports, lors du colloque organisé le 7 mars 2000 par le comité de suivi de la charte de déontologie pour " l'accueil des personnes handicapées dans les structures de vacances ", a affirmé sa volonté de mettre en place des démarches pour favoriser l'accueil des enfants et des jeunes handicapés dans les centres de vacances et de loisirs (CVL) en prenant en compte les propositions concertées avec des organisateurs de séjours et des associations de personnes handicapées. Dans ce cadre, deux groupes de travail ont été mis en place au sein de la commission technique et pédagogique des centres de vacances et de loisirs, élargis à des personnalités représentant le secteur médical et des associations d'handicapés. Un guide à l'attention des personnels d'encadrement des CVL, ainsi qu'un protocole visant à favoriser et à développer l'accueil de mineurs handicapés dans des séjours de personnes valides, sont en cours d'élaboration. Participent à ces travaux le ministère de l'emploi et de la solidarité, le ministère de l'éducation nationale, ainsi que des organisateurs de centres de vacances et de loisirs investis notamment dans des démarches d'intégration et de mixité des publics, des organismes de formation BAFA et BAFD et des représentants des signataires de la charte de déontologie qui sont des organisateurs de centres de vacances et de loisirs et des associations de personnes handicapées.