Allez au contenu, Allez à la navigation

Enseignement des langues vivantes en France

11e législature

Question écrite n° 26488 de M. Georges Gruillot (Doubs - RPR)

publiée dans le JO Sénat du 06/07/2000 - page 2348

M. Georges Gruillot appelle l'attention de M. le ministre de l'éducation nationale sur l'enseignement des langues vivantes en France. Même si le pourcentage des élèves apprenant obligatoirement deux langues vivantes est en constante augmentation depuis deux décennies, la réalité apparaît bien différente. En effet, cette progression s'accompagne d'une régression de la diversification dans l'apprentissage des langues vivantes ainsi que d'une large diminution du nombre d'élèves étudiant une troisième langue. Par conséquent, il lui demande de bien vouloir lui préciser les intentions du Gouvernement, d'une part, sur la diversité linguistique dans l'éducation nationale et, d'autre part, sur le développement des langues régionales.



La question est caduque