Allez au contenu, Allez à la navigation

Communication en réseau des travailleurs sociaux facilitée

11e législature

Question écrite n° 26784 de M. Emmanuel Hamel (Rhône - RPR)

publiée dans le JO Sénat du 13/07/2000 - page 2462

M. Emmanuel Hamel attire l'attention de Mme le ministre de l'emploi et de la solidarité sur l'avis du conseil économique et social sur le rapport " mutations de la société et travail social " adopté par cette même assemblée au cours de sa séance du 24 mai 2000 et dans lequel ses auteurs estiment nécessaire à la page I-22 de " faciliter la communication en réseau des travailleurs sociaux ". Il la remercie de bien vouloir lui indiquer si le Gouvernement compte bien favoriser la mise en réseaux des travailleurs sociaux car comme le soulignent les auteurs du rapport mentionné ci-dessus " le travailleur social doit pouvoir identifier de façon immédiate quels sont ses partenaires, y compris ceux du secteur associatif, quel est le pilote de l'action, où sont joignables des référents techniques. "



Réponse du ministère : Emploi

publiée dans le JO Sénat du 22/02/2001 - page 669

Réponse. - Le besoin des travailleurs sociaux d'identifier de façon rapide leurs partenaires, y compris ceux du secteur associatif, est bien perçu par le Gouvernement puisque, concernant notamment les besoins liés à la lutte contre les exclusions, les services du ministère de l'emploi et de la solidarité mettent en ligne un " annuaire des acteurs de la lutte contre les exclusions ", qui sera consultable pour toute personne intéressée, travailleur social ou bénévole, sur l'Internet du ministère de l'emploi et de la solidarité dans le courant de l'année 2001. Cet annuaire, établi sur une base régionale, donnera accès au plan national aux coordonnées des structures publiques ou privées, dans les domaines des secours financiers, de la santé, de l'emploi, du logement et de l'insertion.