Allez au contenu, Allez à la navigation

Evolution des emplois-jeunes

11e législature

Question écrite n° 26938 de M. Serge Mathieu (Rhône - RI)

publiée dans le JO Sénat du 27/07/2000 - page 2607

M. Serge Mathieu appelle l'attention de Mme le ministre de l'emploi et de la solidarité sur l'évolution des emplois-jeunes, créés en octobre 1997. Rappelant que, le 5 juillet 1999, le Premier ministre signait " en grande pompe " le 200 000e emploi-jeune, il souligne l'importance de la pérennisation de ces emplois, notamment dans l'éducation nationale. Actuellement, l'éducation nationale emploie 60 000 aides éducateurs. Or, chaque contrat est celui d'un salarié à part entière dont il convient d'apprécier les perspectives futures de l'avenir professionnel. Puisqu'elle avait déclaré que " la pérennisation de services créés est en bonne voie ", et que " le terrain montre que des solutions existent et que la plupart des emplois, parce qu'ils ont fait la preuve de leur utilité, pourront être pérennisés ", il lui demande la nature, les perspectives et les échéances de son action ministérielle à cet égard dans le cadre de l'établissement de son bilan.



La question est caduque