Allez au contenu, Allez à la navigation

Evolution des déficits publics

11e législature

Question écrite n° 27334 de M. Serge Mathieu (Rhône - RI)

publiée dans le JO Sénat du 24/08/2000 - page 2878

M. Serge Mathieu rappelle à M. le ministre de l'économie, des finances et de l'industrie qu'il avait déjà appelé son attention sur l'intérêt, pour la France, d'utiliser tout ou partie des excédents financiers actuels (qualifiés de " cagnotte ") pour la réduction de son endettement extérieur. Dans cette perspective, il lui demande de lui préciser la suite qu'il envisage de réserver au souhait du Fonds monétaire international (FMI), qui souhaite que la France ramène ses déficits publics à 1 % du PIB en 2001 et à 0 % en 2002. Ce serait la sagesse.



Réponse du ministère : Économie

publiée dans le JO Sénat du 30/11/2000 - page 4084

Réponse. - Le projet de loi de finances pour 2001 présenté par le ministre de l'économie, des finances et de l'industrie le 20 septembre dernier repose sur un besoin de financement des administrations publiques ramené à 1 % du produit intérieur brut en 2001. Les prévisions pour 2002 seront présentées en conséquence dans le programme pluriannuel des finances publiques qui sera prochainement transmis à la Commission européenne ainsi qu'à nos partenaires européens.