Allez au contenu, Allez à la navigation

Révision régulière des Eurostars et des voies ferrées Paris-Calais

11e législature

Question écrite n° 27341 de M. Serge Mathieu (Rhône - RI)

publiée dans le JO Sénat du 24/08/2000 - page 2880

M. Serge Mathieu après le tragique accident du Concorde à Roissy appelle l'attention de M. le ministre de l'équipement, des transports et du logement sur les légitimes inquiétudes des voyageurs de l'Eurostar Paris-Londres, évoquant notamment le récent accident survenu à proximité d'Arras. Il lui demande si, s'agissant de la sécurité, les Eurostars sont régulièrement révisés ainsi que les voies ferrées Paris-Calais, ce qui serait justifié par l'impressionnant trafic de l'Eurostar Paris-Londres, qui ne cesse de s'amplifier.



Réponse du ministère : Équipement

publiée dans le JO Sénat du 26/10/2000 - page 3699

Réponse. - Les trains à grande vitesse cirulant sur le réseau français de lignes nouvelles à grande vitesse constituent l'un des modes de transport les plus sûrs du monde. Ces résultats exceptionnels sont dus non seulement à la conception du système mais aussi à ses règles d'exploitation et, notamment, à la politique rigoureuse de maintenance, préventive et curative, qui est appliquée tant au matériel roulant qu'aux infrastructures. S'agissant de l'Eurostar, l'incident du 5 juin 2000 a eu pour origine un défaut dans la boulonnerie de fixation d'une bielle de réaction d'un pont moteur. L'excellent comportement global de la rame a permis qu'il n'y ait eu que des conséquences matérielles limitées. L'ensemble du parc Eurostar a été vérifié en atelier avant que ces rames soient remises en service. Des études techniques sont actuellement en cours afin d'améliorer encore la conception de ces rames. Dans l'attente de leurs conclusions, le dispositif de surveillance de ce type de matériel a été renforcé afin de garantir que l'incident du 5 juin 2000 ne puisse se reproduire.