Allez au contenu, Allez à la navigation

Diminution du résultat agricole moyen par actif

11e législature

Question écrite n° 27715 de M. Daniel Goulet (Orne - RPR)

publiée dans le JO Sénat du 21/09/2000 - page 3216

M. Daniel Goulet attire l'attention de M. le ministre de l'agriculture et de la pêche sur les récents chiffres du revenu agricole diffusés en juin 2000 par le service statistique du ministère de l'agriculture. En effet ces chiffres indiquent une inquiétante diminution du résultat agricole moyen par actif. La Basse-Normandie marque une évoluton négative de - 8,3 %. L'Orne marque une diminution de - 3,8 %. Le Calvados marque une diminution de - 6,3 %. La Manche marque une diminution de - 12,4 %. Il lui demande donc quelles mesures il compte prendre pour que ces chiffres soient étudiés avec attention par ses services afin que les causes de cette diminution du résultat agricole moyen par actif soient comprises et que des remèdes soient mis en place dans les plus brefs délais.



Réponse du ministère : Agriculture

publiée dans le JO Sénat du 23/11/2000 - page 4000

Réponse. - D'après la Commission des comptes de l'agriculture de la nation, le revenu agricole moyen pour l'ensemble des départements français a diminué de 4 % en termes réels en 1999. La baisse du revenu a été plus forte que la moyenne dans la Basse-Normandie, comme cela a aussi été le cas dans les autres départements spécialisés dans la production laitière, du fait d'une baisse du prix du lait à la production de 2 % en moyenne en 1999. A celle-ci s'est ajoutée une baisse générale des prix de la viande bovine. Cette situation défavorable ne devrait pas se prolonger dans l'année 2000, au cours de laquelle les prix de ces deux produits importants pour la région devraient se redresser. De plus, l'année 2000 verra une première revalorisation des aides animales tel que prévu dans le cadre de l'agenda 2000. Par ailleurs, la baisse de revenu de 1999 pour les départements de Basse-Normandie est à replacer dans une tendance à moyen terme nettement positive. En moyenne sur la décennie quatre-vingt-dix, qui a été marquée par la mise en application de la réforme de la politique agricole commune de 1992, le revenu a augmenté en moyenne de 3,8 % par an pour l'ensemble de la région. La hausse, toujours en moyenne annuelle, a été de 3,2 % pour le Calvados, 3,9 % pour la Manche et de 4,6 % pour l'Orne. Ces chiffres sont donc très proches de l'amélioration également constatée au niveau national (+ 3,9 %).