Allez au contenu, Allez à la navigation

Prolongation du temps de formation des jeunes aux métiers manuels

11e législature

Question écrite n° 28066 de M. Jean-Michel Baylet (Tarn-et-Garonne - RDSE)

publiée dans le JO Sénat du 05/10/2000 - page 3363

M. Jean-Michel Baylet attire l'attention de Mme le ministre de l'emploi et de la solidarité sur le problème du manque de place dans les centres de formation des apprentis. En effet, dans de nombreux départements, faute de places disponibles, les élèves en contrat d'apprentissage ne peuvent pas redoubler leur année. Or, en raison du niveau souvent très faible des candidats, il est difficile pour les entreprises de les former en seulement deux années. Des élèves se retrouvent ainsi, faute de pouvoir redoubler, en fin de contrat sans avoir obtenu leur CAP (certificat d'aptitude professionnelle). C'est pourquoi, compte tenu des besoins importants de main-d' oeuvre qualifiée des petites et moyennes entreprises, il lui demande ce qu'elle envisage afin de prolonger le temps de formation des jeunes aux métiers manuels.



La question est caduque