Allez au contenu, Allez à la navigation

Coût des traitements médicamenteux du cancer et mesures budgétaires

11e législature

Question écrite n° 28411 de M. Jean-Guy Branger (Charente-Maritime - UC)

publiée dans le JO Sénat du 19/10/2000 - page 3541

M. Jean-Guy Branger attire l'attention de Mme le ministre de l'emploi et de la solidarité sur l'augmentation du coût des traitements médicamenteux concernant la cancérologie. En effet, les prix très élevés de ces médicaments sont fixés par les pouvoirs publics et n'ont cessé d'augmenter durant ces cinq dernières années. Le coût des médicaments du cancer stricto sensu (essentiellement la chimiothérapie) a représenté une dépense de 2,2 milliards de francs en 1999. Ce sont les hôpitaux de service public qui accusent le déficit majeur de leur budget destiné à couvrir les dépenses médicales et pharmaceutiques, le secteur privé connaissant néanmoins le même problème. Pour certains établissements, la situation est très difficile et le budget ne peut plus être équilibré par des ponctions sur les investissements ou les personnels. Ainsi, les malades atteints de cancer et malheureusement de plus en plus nombreux ne peuvent être soignés correctement, à moins qu'un financement adéquat de ces traitements soit accordé. Face à cette situation dramatique, il lui demande de lui indiquer les mesures budgétaires envisagées, afin de venir en aide aux professionnels qui ne savent plus comment faire pour respecter le devoir de moyens que l'éthique leur impose de fournir à ces malades.



La question est caduque